Comment réinvestir le cœur de ville ?

Comment réinvestir le cœur de ville ?

L’assemblée générale de BTP Ain, le 12 avril, se penchait sur le dispositif national « Action cœur de ville », décliné au niveau local à Bourg-en-Bresse, Ambérieu-en-Bugey et Oyonnax.

La Fédération départementale du BTP organisait sa traditionnelle assemblée générale au théâtre de Bourg-en-Bresse, vendredi 12 avril. Un rendez-vous sous le signe de la redynamisation des centres-villes, sous l’impulsion du programme national “Action cœur de ville”, lancé par l’État. Dans le département de l’Ain, les communes de Bourg-en-Bresse, Ambérieu-en-Bugey et Oyonnax ont été retenues. « L’objectif du gouvernement est de favoriser le développement de pôles d’attractivité en dehors des métropoles, dans une logique de redynamisation, a rappelé le préfet de l’Ain, Arnaud Cochet. Il y a plusieurs typologies parmi les communes choisies et une multiplicité de situations. » « Le secteur du bâtiment et des travaux publics espère saisir l’opportunité de ce relai de croissance dans le département, a soutenu Pierre Convert, le président de BTP Ain. Les projets existaient déjà et désormais, nous pouvons les concrétiser. Nous souhaitons également être force de proposition pour les prochains chantiers. » BTP Ain participera aux commissions de pilotage des trois villes, dans le cadre de la mise en place “d’Action cœur de ville”.

Projet d’envergure

Pour réfléchir aux solutions à mettre en œuvre, une table ronde réunissait nombre des acteurs influents sur le dossier. À commencer par les collectivités. « L’essentiel du développement démographique s’est fait à l’extérieur de la ville centre et parfois de sa première couronne urbaine, a exposé Jean-François Debat, maire de Bourg-en-Bresse. Dans les années qui viennent, nous observerons un meilleur équilibre. Nous cesserons la construction de lotissements en périphérie, et une part plus importante des aménagements se traduira par la rénovation urbaine, c’est à dire la récupération de foncier pour lui conférer un autre usage. En réalité, nous avons démarré le projet “Action coeur de ville” il y a cinq ans. En effet, nous avons défini une stratégie globale de reconquête, de revalorisation et de réinvestissements publics et privés dans le coeur de ville. »

À Bourg-en-Bresse, à proximité de la gare, le promoteur immobilier lyonnais Cardinal gère actuellement le chantier de la Madeleine. Un projet digne d’une métropole à l’allure très contemporaine. « Nous avons intégré une résidence du savoir pour les étudiants et les jeunes actifs, a expliqué Célia Berthelemy, directrice montage et appels d’offres au sein du Groupe Cardinal. Ce concept sera animé par notre gestionnaire présent sur le site toute l’année, à travers la mise en place d’événements pour souder une communauté. Les promoteurs prennent part à la réussite des cœurs de ville en imaginant des opérations mixtes sur les territoires. Nous devons trouver le supplément d’âme que l’on peut ajouter à chaque opération immobilière. »

Cas particulier

Comment rendre attractif un double cœur de ville ? À Oyonnax, la repopulation du centre est également l’un des principaux enjeux. « Oyonnax est une commune qui s’est construite en deux temps, marquée ainsi par deux centres villes, le plus récent datant du boom industriel de la commune », a indiqué Olivier Schwinn, coordinateur de projets à la ville d’Oyonnax. Si le cours Verdun est l’un des axes structurants de la deuxième commune du département, l’heure est venue de reconstruire des liaisons entre les deux centres-villes historiques, où chacun dispose de sa place de marché, et de son église.

À Ambérieu-en-Bugey, commune de 15 000 habitants, “Action coeur de ville” est perçu comme une « vraie opportunité » d’après le maire, Daniel Fabre. « Nous travaillons à la création d’un campus aéronautique pour répondre à un besoin de la filière sur la région Auvergne-Rhône-Alpes. Le Parc industriel de la Plaine de l’Ain draine un bassin d’emplois considérable, sans oublier le programme industriel sur la Centrale du Bugey qui démarrera d’ici fin de l’année et qui devrait doubler les effectifs. »

Cœur de ville Bourg, la Madeleine
A Bourg-en-Bresse, le projet de la Madeleine

“Action cœur de ville”, en détails

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, annonçait le 27 mars 2018 à Châtellerault, les 222 villes retenues qui bénéficient du Plan national “Action coeur de ville”. Habitat, commerce, création d’emplois, transports et mobilité, offre éducative, culturelle et sportive, qualité des sites d’enseignement, développement des usages des outils numériques… : le plan “Action cœur de ville” vise à redonner de l’attractivité et du dynamisme aux centres de ces villes. Au total, plus de cinq milliards d’euros ont été mobilisés sur cinq ans, dont un milliard de la Caisse des dépôts en fonds propres, 700 millions d’euros en prêts, 1,5 milliard d’euros d’Action Logement et 1,2 milliard de l’Anah.

13 000

Dans l’Ain, le secteur du bâtiment et des travaux publics représente plus de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires, générés par 13 000 salariés. « L’année 2018 a été globalement conforme aux prévisions mais le marché du logement a subi un véritable coup d’arrêt en fin d’année avec des choix politiques pour le moins contre productifs : baisse des APL, réduction du loyer de solidarité, suppression du dispositif Pinel », a énuméré Pierre Convert. L’année 2019 devrait rester stable en volume portée par la rénovation qui représente 60 % du chiffre d’affaires de la filière.

Christian Monjou révèle les secrets du leadership par l’art

L’enseignant-chercheur à Oxford a entrepris un éloge de l’innovation.

Christian Monjou
Christian Monjou

« Le leadership ne peut espérer l’innovation que s’il prend l’initiative, toujours un peu difficile, de recruter des différences et de faire circuler la vie, la parole et l’échange », a encouragé Christian Monjou, invité de l’assemblée générale de BTP Ain, agrégé universitaire.

La place de l’essence

« N’oubliez pas que toute communauté est menacée par son succès, car celui-ci conduit à une compulsion de répétition. » À savoir, un mimétisme des réussites passées alors que le monde évolue. Christian Monjou a également insisté sur la notion de process. « L’originalité du leader est de vérifier l’accomplissement des process, et de se méfier de la capacité du process à usurper le fonctionnement de l’entreprise. »

« L’essence de la nature précède l’existence du paysage. Or, l’artiste américain Jackson Pollock démontre l’inverse avec son phénomène de superposition de couleurs. Dans le cas d’un projet d’innovation, si vous souhaitez connaître en amont où conduira le processus, vous êtes morts. En innovation, il faut accepter que son existence précèdera l’essence, à savoir ce que vous en tirerez. Or, les communautés vivent dans la terreur d’être entraînée là où elles ne veulent pas aller. D’où la terreur de l’innovation au nom de cette existence qui précède l’essence. Chez Pollock, ce qui est important est de changer le geste », détaille Christian Monjou. Et le conférencier de reprendre la citation de Pablo Picasso : « Tout acte de création est d’abord un acte de destruction. » Le lien avec l’économie ? Le spécialiste Joseph Schumpeter évoque « la destruction créatrice » en économie capitaliste. « L’innovation représente forcément une prise de contrepied, a affirmé le conférencier. Une communauté entrepreneuriale doit prendre le temps de réfléchir différemment, pour repenser sa créativité. » En architecture, la radicalisation des intuitions s’est notamment traduite par la maison dansante, à Prague. « Un leader doit favoriser l’écoute des personnes au plus près du geste afin qu’elles puissent radicaliser leurs intentions. »


Par Sarah N’tsia


Retour sur l’AG 2018 :

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ