Compagnie des Alpes : progression des résultats semestriels

par | 27 Avr 2019

L’activité en hausse du leader de l’industrie des loisirs est portée par le dynamisme des domaines skiables.

La Compagnie des Alpes a publié des résultats semestriels en hausse, marqués par une progression des domaines skiables, sa principale activité. Le chiffre d’affaires, clos au 31 mars 2019, atteint 498,2 millions d’euros. Soit +3,2 % en données retraitées, et +2,8 % à périmètre comparable par rapport au 1er semestre de l’exercice précédent.

Les domaines skiables sur la bonne pente

Sur cette période, l‘activité des domaines skiables croît de 4,3 % pour s’établir à 384,7 millions d’euros. Après un premier trimestre en net rebond (+16,6 %), le chiffre d’affaires s’établit à 330,1 millions au 2e trimestre, en hausse de 2,5 % « La saison de ski s’est déroulée dans des conditions d’enneigement et d’ensoleillement relativement favorables. Les vacances de Noël et de février sont de bonne facture« , indique la direction dans son communiqué du 18 avril 2019. Dans ce contexte, et compte-tenu d’un bon enneigement à l’échelle de toute la montagne française, les stations de basse et moyenne altitude ont vu leur activité progresser plus fortement que celle des grandes stations.

Domaine skiable d’Arc 2000 ©Patricia Rey

S’agissant du chiffre des remontées mécaniques stricto sensu, il s’apprécie de 4,1 %, dopé par la croissance du nombre de journées skieurs (+0,9 %) et surtout par une augmentation du revenu par journée-skieur (+3,2 %), avec un dimanche d’exploitation supplémentaire.

A contrario, la branche Destination de loisirs fléchit très légèrement de 0,2 % à 93,1 millions d’euros par rapport à un an plus tôt, « en lien avec le positionnement plus tardif du week-end de Pâques », souligne la Compagnie des Alpes. Ainsi le chiffre d’affaires du 2e trimestre ressort à 23,8 M€ contre 24,0 M€ un an plus tôt, soit une baisse de 0,7 %. Mais bonne nouvelle pour l’exploitant de parcs de loisirs, la dépense par visiteur en hausse de 2,1 % a compensé en grande partie cette baisse de la fréquentation. À noter aussi, comme annoncé dans nos pages, le rachat fin mars 2019, de Familypark (consolidé au 1er avril 2019). Ce parc de loisirs, le premier en Autriche, réalise un chiffre d’affaires 2018 de 19,1 M€ et accueille 716 000 visiteurs.

Enfin, l’activité du pôle Holdings et Supports est quasi stable à 20,4 millions d’euros. Le volume d’affaires de Travelfactory, rachetée à son président-fondateur Yariv Abehsera (toujours à la direction) en janvier 2018, progresse sur ces six mois, en raison notamment de ses développements à l’international. Après le lancement du site Travelski en Belgique en octobre dernier, d’autres suivront au Royaume-Uni et aux Pays-Bas.

Des perspectives favorables

Pour l’ensemble de l’exercice, le groupe table sur une croissance de 2 à 3 % du chiffre d’affaires annuel des domaines skiables. Sachant que le 3e trimestre compte en moyenne pour 12 % et le 4e trimestre pour 1 à 2 %. L’excédent brut opérationnel (EBO) sur le chiffre d’affaires, compris entre 36 et 37 %, est réitéré.

Pour rappel : La Compagnie des Alpes, dirigée par Dominique Marcel, a bouclé son exercice 2018 (au 30 septembre) sur un chiffre d’affaires consolidé de 801,2 millions d’euros, après avoir accueilli environ 23 millions de visiteurs. Elle exploite 11 domaines skiables, dont la plupart en Savoie Mont Blanc (Tignes, Val d’Isère, Les Arcs, La Plagne, Les Menuires, Méribel, Flaine, Peisey Vallandry, Samoëns-Morillon…) et détient des participations dans quatre domaines skiables (Chamonix, Avoriaz, Valmorel, La Rosière), auxquels s’ajoutent 12 destinations de loisirs en France et à l’international. Le groupe emploie près de 5 000 collaborateurs.

Par Patricia Rey

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

En Haute-Savoie, une première école pour les alpagistes

Les futurs alpagistes disposent désormais de leur propre école, située à 1 650 mètres d'altitude dans le massif des Aravis, en Haute-Savoie. Le concept existait déjà chez nos voisins suisses et italiens. La France possède désormais sa première école destinée aux...

LIRE LA SUITE

Mobilité : le Léman Express monte en cadence

Lancé en décembre 2019, le Léman Express prend peu à peu ses marques alors que la pandémie a perturbé sa mise en place. Pour autant les chiffres de fréquentation ont progressé au fil des mois pour inscrire le train transfrontalier comme une alternative à la voiture...

LIRE LA SUITE

Tourisme : la Maurienne teste son Petit bonheur

La Haute-Maurienne veut mettre son sentier du Petit Bonheur en valeur pour en faire un outil touristique. Son nom est en soi une invitation à le découvrir. Le chemin du Petit bonheur, qui relie Bonneval-sur-Arc à Modane (en Maurienne), fait l’objet d’études et...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS

Pin It on Pinterest