Avec Corbioli, le bâtiment passe au numérique

Avec Corbioli, le bâtiment passe au numérique

En complément de l’article paru dans notre édition du 13 septembre sur les 50 ans de Maisons et Résidences Corbioli, zoom sur les innovations présentées à cette occasion.

Lors de son 50e anniversaire, vendredi 7 septembre, Corbioli, maçon, constructeur de maisons individuelles et promoteur immobilier à Ambérieu-en-Bugey, a présenté différentes innovations, parmi lesquelles son showroom numérique. Il s’agit en fait d’une table tactile Microsoft (photo ci-dessus), sur laquelle on peut afficher les futurs programmes en promotion immobilière, localisés sur une carte, avec Google Maps. Le futur client peut ainsi visualiser les services alentour, écoles, commerces, etc.

Visite virtuelle

On peut ensuite faire apparaître à l’écran, une maquette orbitale du projet, c’est-à-dire une maquette autour de laquelle il est possible de tourner. Les différentes perspectives permettent même d’entrer dans le logement, de montrer comment il est découpé, ou encore d’en faire une visite virtuelle, en trois dimensions.

Les différents projets peuvent être triés selon le budget et les besoins du client. Ne sont affichées que les promotions encore à la vente. Il est alors possible de marquer ses favoris et de les comparer. Si l’un d’eux devait être vendu avant que le prospect ait pris sa décision, ce dernier sera alerté par mail, tout comme le commercial qui l’a reçu.

Cette solution, baptisée Realty Digital, a été développée par une entreprise mâconnaise, Kineti Technologies.

Impression 3D

Autre innovation présentée, un système de construction par impression 3D. Un silo de matière sèche, en l’occurrence du mortier à prise rapide, alimente un robot. Celui-ci fait lui-même le mélange puis dispose la matière couche par couche, reproduisant à l’échelle réelle, le fichier qui lui a été transmis. Développée par une société valenciennoise, Constructions-3D, cette solution peut avoir de nombreuses applications : mobilier urbain, parois verticales végétalisées, ou même bâtiments complets. La machine peut en effet construire autour d’elle et sortir par une porte aux dimensions standards, 205 par 80 cm. « Nous avons procédé à un développement empirique. Nous sommes partis d’une machine existante que nous avons fait évoluer à notre gré », précise l’un des associés de cette start-up créée au mois d’août l’année dernière.

L’entreprise Corbioli a utilisé cette technologie pour écrire son nom à l’intérieur d’un coffrage (voir la vidéo ci-dessous). Une fois le béton coulé à l’intérieur, elle aura un mur à sa griffe qui sera disposé à l’entrée du siège.


Par Sébastien Jacquart

Une Eco de l'AinCet article est un complément du papier paru dans ECO de l’Ain du 13 septembre 2018 sur le cinquantième anniversaire de Maisons et Résidences Corbioli. Il vous est exceptionnellement proposé à titre GRATUIT. Pour retrouver l’intégralité des articles de notre hebdomadaire mais aussi de nos suppléments et hors-séries, c’est ICI

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.