La Côtière imagine des solutions pour l’emploi de demain

La Côtière imagine des solutions pour l’emploi de demain

Pôle emploi a organisé un forum ouvert où demandeurs, employeurs et autres acteurs ont planché sur différents projets.

L’événement a été présenté comme une première nationale. Pôle emploi Meximieux-Miribel avait réuni, jeudi 4 avril à Beynost, 140 personnes, demandeurs d’emploi (35 %), représentant d’entreprises (17 %), créateurs (5 %), acteurs de l’emploi (17,5 %) et autres partenaires institutionnels (11,5 %), pour un “Forum ouvert en Côtière” sous la thématique « Construisons ensemble l’emploi de demain ». En début de journée, les participants — désignés par leur seul prénom et non par leur statut — ont été invités à proposer leurs idées, avant d’en débattre en ateliers afin de définir des pistes d’action. Un vote a ensuite désigné les actions retenues et de nouveaux ateliers ont planché sur leur mise en œuvre. Six projets ont ainsi vu le jour à partir de dix idées de départ.

Mise en relation

Le premier prévoit la création d’un site internet de ressources autour de l’emploi et de la création sur le territoire. Le deuxième consiste en une diffusion plus large des offres centralisées par Pôle emploi, en mettant à contribution les panneaux d’affichage des mairies et des zones d’activité, les sites internet des entreprises, des partenaires et des collectivités. Le troisième réfléchit à un lieu d’échange entre entrepreneurs, sur des thématiques ante et post-création. Le quatrième propose la rédaction d’un guide pour simplifier les offres et les rendre plus attractives. Le cinquième envisage la création d’un groupement d’entreprises destiné à mieux valoriser les TPE-PME auprès des candidats. Le dernier entend mieux faire connaître les métiers en tension, l’économie locale et le bassin de vie par l’organisation d’une journée portes ouvertes dans les entreprises doublée d’une chasse au trésor. « On voit bien qu’il va falloir trouver des solutions pour mettre en relation employeurs et demandeurs, localement », a conclu le maire de Beynost, vice-présidente de la CCMP en charge du développement économique, Caroline Terrier. « Fin 2019-début 2020, une nouvelle rencontre sera organisée pour dresser le bilan de ces actions », promet Philippe Zymek, directeur de l’agence Pôle Emploi.

Métiers en tension

« Nous connaissons des tensions sur le recrutement dans le secteur du maintien à domicile. Aussi, nous avons souhaité participer à cet événement pour réfléchir aux problématiques d’attractivités des métiers », explique Élisabeth Le Gac, responsable du service aide et accompagnement à domicile de l’Adapa de l’Ain, qui a planché sur le dernier des six projets. « Plutôt que de rester à la maison à remplir des CV et des lettres de motivation, j’ai vu dans ce forum, l’opportunité de dire ce qui ne va pas et d’essayer de trouver des solutions, témoigne pour sa part Joël, en recherche d’un poste dans la gestion de projet dans les services qualité ou en management des opérations, après 25 ans passés dans l’aéraulique, frigorifique et thermique. C’était aussi l’occasion de rencontrer d’éventuels employeurs. »

Philippe Zymek a imaginé cet événement après que Pôle emploi a souhaité, l’année dernière, associer un maximum de monde à l’établissement de sa future feuille de route et organisé en ce sens, une concertation interne et externe. « Demandeurs d’emploi et entreprises avaient trouvé la démarche intéressante, mais étaient frustrés de ne pas en connaître les suites. C’est pourquoi j’ai souhaité organiser une consultation à l’échelon local. » La découverte du concept de forum ouvert par la suite n’a fait que conforter cette idée.


Les partenaires

Ce premier “Forum ouvert en Côtière” était organisé avec la CCMP, la 3CM, la mairie de Beynost, Auvergne-Rhône-Alpes Entreprise, le Conseil départemental, les missions locales Bresse Dombes Côtière, Cap Emploi, le Medef, la Chambre de métier et la Chambre de commerce, Valhorizon, Élan Création, AgefosPME, l’Adefim 01, l’Ascot, le CIDFF, Côtière Avenir, Opcalia et Initiative Plaine de l’Ain Côtière.


Par Sébastien Jacquart

Une Eco de l'AinCet article provient du magazine ECO de l’Ain du 11 avril 2019. Pour retrouver l’intégralité des articles de notre hebdomadaire, mais aussi de nos suppléments et hors-séries, c’est ICI.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.