Covid-19 : Toujours à la peine, les acteurs de la mécanique de précision usinent leur reprise

par | 27 Avr 2020

Fédérant plus de 300 industriels dans le domaine de la mécanique de précision intelligente, le cluster Mont-Blanc Industries vient de livrer la quatrième vague de son Observatoire de la santé des entreprises* mis en place depuis le début du confinement (lire ECO Savoie Mont Blanc du 3 avril 2020).

En termes d’activité, la situation s’améliore lentement, avec une reprise quasi généralisée mais à un niveau toujours très faible. S’il n’y a plus que 3,3 % (-4,2 %) des répondants qui ont une activité nulle ou inférieure à 5 % de la normale, ils sont encore 52,8 % à déclarer une activité réduite de plus de 50 %, et seulement 7,3 % à travailler à plus de 85 % (-4 %).

Concernant les mesures de prévention économiques, 87 % des entreprises ont recours au chômage partiel (+3,7 %), 61,8 % à des reports des échéances de crédit (+4,2 %), 39,8 % à des plans d’économie (+3,2 %), et 35,8 % à des emprunts de trésorerie (+3,2 %). Parallèlement, elles sont de moins en moins nombreuses à reporter les échéances sociales (50,4 % la semaine dernière contre 58,8 % au début du confinement). Même si la conjonction de ces mesures a permis aux entreprises d’améliorer leur trésorerie, elles sont encore 31 % (contre 39,8 % fin mars) à éprouver des difficultés en la matière, et seulement 10,7 % à estimer que celle-ci va s’améliorer.

S’agissant des leviers de la reprise, près de deux industriels sur trois pensent qu’il faudra faire différemment en sortie de crise, et près de neuf sur dix se disent motivés, voire très motivés, pour relever les défis auxquels ils vont être confrontés. Quelque 72,1 % des dirigeants pensent qu’il faut donner la priorité à l’innovation (procédés, produits ou services), 67,6 % qu’il faut gagner en efficience, 62,3 % qu’il faut accélérer la digitalisation des entreprises pour gagner en performance, et 58,8 % qu’il faut repenser l’organisation du travail en tirant profit du retour d’expérience de ce qui a été mis en place pour s’adapter à la crise, notamment en matière de télétravail et de ressources partagées.


*Cette initiative est menée en partenariat avec le cabinet Infusion, spécialisé dans la réalisation d’enquêtes, et la Fondation de l’université Savoie-Mont-Blanc. Étude quantitative réalisée auprès des dirigeants des entreprises adhérentes à Mont-Blanc Industries. La totalité de la population ciblée a été sollicitée par mail pour répondre à un questionnaire administré sous système CAWI hébergé sur le serveur de la société Infusion. L’enquête a été réalisée du 20 avril soir au 22 avril midi. L’échantillon de répondants n’a pas été redressé. Infusion rappelle par ailleurs que les résultats de ce sondage doivent être lus en tenant compte des marges d’incertitude : de 6,7 % pour 124 répondants.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Stations de ski : le front commun

Les rassemblements solidaires se multiplient dans les stations (Courchevel, Le Grand-Bornand, Le Corbier, La Toussuire, Aussois, Châtel, Morzine, La Plagne, Val Cenis, La Clusaz… et on en oublie !) pour réclamer...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest