Arguant des travaux conduits sur trois à quatre années en gare de la Part-Dieu, à Lyon, la SNCF avait supprimé, fin 2018, la majorité des 14 arrêts (sept allers-retours) en gares de Tenay-Hauteville et Virieu-le-Grand-Belley. Autorité organisatrice des transports, la Région, appuyée par les associations locales d’usagers, avait mis son veto à une suppression totale et obtenu le maintien de quatre d’entre eux, deux le matin pour une arrivée à Lyon à 7h22 et 8h22, deux le soir pour un départ à 17h36 et 18h30.

La crainte des élus régionaux était, s’ils avaient laissé faire, que la desserte ne soit jamais rétablie. Ils espéraient alors un retour des arrêts à 90 %, pour 2019. Cet espoir vient de se concrétiser : Au 15 décembre, 12 arrêts quotidiens seront remis en place à Tenay et neuf à Virieu-le-Grand. Quant aux deux restants (pour atteindre 14), ils devraient faire leur retour en 2020, a annoncé Stéphanie Pernod-Beaudon, vice-présidente du Conseil régional, lors d’une conférence de presse, vendredi 11 octobre. Pour les usagers, la fin de 11 mois de galère s’annonce. Les arrêts supprimés ont été remplacés par des bus, avec des temps de trajet pratiquement doublés par rapport au train.

Gare SNCF Tenay-Hauteville

Sur le même sujet :