Découvrez les temps forts des 31es Semaines de la santé mentale dans l’Ain, organisées du 16 au 29 mars sur la thématique des discriminations.

Organisées du 16 au 29 mars sur le thème des discriminations, les Semaines d’information sur la santé mentale (SISM) s’ouvriront à Bourg-en-Bresse, au siège de l’ADEA, par une conférence de Serge Tisseron intitulée “Honte et discrimination”. Pour ce psychiatre et docteur en psychologie, auteur de « La fonte, psychanalyse du lien social » et de « Mort de honte », ainsi que de nombreuses bandes dessinées sur le sujet, il est important de dire la honte pour éviter qu’elle se transmette. La honte ne doit par ailleurs se confondre ni avec la pudeur, ni avec la culpabilité. Un temps d’échanges complétera son intervention, de même qu’un salon de la bande dessinée relative aux questions de santé mentale. Ce salon, présent tout au long des SISM 2020, offrira par ailleurs l’opportunité de découvrir la bibliothèque médicale et professionnelle du Centre psychothérapeutique de l’Ain qui, on le sait peu, est ouverte à tous.

Étiquettes, grossophobie, fratries…

Parmi les autres temps forts de cette édition, nous avons déjà évoqué dans notre édition du 27 février, l’exposition « Décollons les étiquettes », organisée du 17 mars au 4 avril à la médiathèque Aimé Césaire et complétée par une conférence-débat, « Fabriquer de nouveaux imaginaires », le 27 mars à 15 heures, avec Guillaume Pegon, docteur en sociologie et en anthropologie de la santé mentale. Mais, il faut également citer les deux événements de l’association Pèse Plume. Notamment destinée à aider les personnes qui souffrent de problèmes de poids et d’image de soi, celle-ci propose d’échanger, le 25 mars à Saint-Denis-lès-Bourg, sur la thématique “santé mentale, discrimination et exclusion”, à partir d’une vidéo sur les troubles du comportement alimentaire. La deuxième invite à débattre autour de la diffusion du film « Moi Grosse », sur “discrimination et grossophobie”.

La soirée de clôture a été confiée à l’Adapei. L’association, qui gère plusieurs établissements et services d’aide par le travail (Esat) dans l’Ain, a décidé d’aborder le sujet des discriminations au sein de la fratrie, aux impacts du handicap sur les frères et les sœurs, qui en sont souvent les oubliés, l’attention se focalisant sur la personne handicapée. Le 26 mars de 18 heures à 21 heures.

Au total, 26 dates sont organisées dans le département pour cette 31e édition des SISM. La plupart sont gratuites, mais il est tout de même conseillé de réserver. L’intégralité du programme est téléchargeable ici.


Par Sébastien Jacquart

Une Eco de l'AinCet article vient compléter le papier paru dans le magazine ECO de l’Ain du 27 février 2020, sur les 31es Semaines d’information sur la santé mentale. Pour retrouver l’intégralité des articles de notre hebdomadaire, mais aussi nos suppléments et hors-séries, c’est ICI et ICI.