À l’occasion de la sortie de la 20e édition des Chiffres clés de l’Ain, par l’observatoire économique de la Chambre de commerce et d’industrie, le point sur les principales données du département.

Chiffres clés de l'Ain, données économiquesL’Observatoire économique de la CCI de l’Ain vient de publier la 20e édition des Chiffres Clés de l’Ain, un fascicule qui donne en une vingtaine de pages, l’essentiel des données sur l’économie locale. C’est notamment l’occasion de rappeler le retour de l’Ain au 2e rang des départements de France pour la part de l’emploi industriel dans l’emploi total. L’industrie génère en effet, quelque 43 688 emplois salariés, soit 28,6 % des emplois salariés du secteur privé du territoire (lire notre article sur la signature des contrats Territoires d’industrie en ligne ou dans notre édition du 6 février).

On y retrouve évidemment un point sur les autres secteurs : le BTP, qui tient une part importante dans l’économie aindinoise avec 6 011 établissements employant quelque 12 974 personnes, soit 8,5 % des salariés du secteur privé, ou encore le commerce, qui avec 8 335 établissements bien répartis sur l’ensemble du département, constitue, selon l’observatoire, « un facteur clé de l’aménagement du territoire ». Quant aux services, ils représentent plus de la moitié des établissements de l’Ain (23 588), s’affichent en croissance permanente et occupent plus de 46 % des salariés du secteur privé.

Parmi les données majeures concernant le département figure sa croissance démographique. L’Ain accueille entre 6 000 et 7 000 nouveaux habitants chaque année, pour atteindre 653 688 âmes en 2019. Cette population vient là pour travailler. La preuve, on ne retrouve pas ces nouveaux arrivants dans les statistiques du chômage. D’ailleurs, avec un taux de 6,2 % de chômeurs, l’Ain se place au 4e rang, en France.


Une conférence sur la conjoncture

Pour faire le point sur ces différentes données, et bien d’autres, la Banque de France et la Chambre de commerce et d’industrie de l’Ain réitèrent leur conférence-débat sur la conjoncture, le 11 février à 18 h 30, au technopole Alimentec, à Bourg-en-Bresse. Patrice Fontenat, président de la CCI de l’Ain, Chantal Rovri, responsable de l’Observatoire économique, et Patrick Croissandeau, directeur de la Banque de France à Bourg, essaieront de lire l’avenir dans les chiffres pour répondre à des questions comme : Faut-il craindre une nouvelle crise économique, en 2020 ? Dans l’Ain, peut-on rester optimiste ?


Par Sébastien Jacquart