Dorine Bourneton : « Écrire une page de son histoire en s’engageant avec passion »

Dorine Bourneton :  « Écrire une page de son histoire en s’engageant avec passion »
Dorine Bourneton : « Écrire une page de son histoire en s’engageant avec passion »
Notez cet article !

« L’échec dans le processus de réussite », telle était la soirée thématique proposée par les DCF Pays de l’Ain le 22 mars. Le témoignage de la pilote de voltige, Dorine Bourneton, a largement fait écho auprès d’un public de dirigeants.

« Dans le monde de l’entreprise, rares sont ceux qui partagent leurs retours d’expérience. «On n’ose pas assez dire là où on a réussi, là où on a échoué », a déploré Christophe Levasseur, président des DCF Pays de l’Ain et organisateur de la soirée spéciale « L’échec dans le processus de réussite », organisée le 22 mars dans les locaux du Crédit Agricole à Bourg-en-Bresse.

« Jouer d’un instrument de musique ou piloter un avion, c’est finalement presque pareil. Il faut beaucoup s’entraîner, faire ses gammes pour ensuite jouer sa partition. On peut aussi écrire une page de sa propre histoire si on s’engage avec passion et l’envie de se dépasser », a commencé Dorine Bourneton, conférencière à ses heures perdues. Car sa renommée est survenue dans les airs, en tant que la seule femme handicapée au monde, pilote de voltige. Dans le milieu fermé de l’aviation, l’engagement de Dorine Bourneton pour la professionnalisation des pilotes handicapés dans l’aviation civile est largement reconnu. Dorine Bourneton est venue livrer un message d’espoir, s’inspirant de Django Reinhardt, célèbre musicien de jazz, lui aussi handicapé. «Même si nous ne sommes pas toujours maître des événements qui nous arrivent, nous pouvons toujours décider de l’attitude à prendre pour y faire face. Nous avons tous des rêves que nous souhaitons concrétiser. Le mien était de devenir pilote et j’ai tout donné pour le réaliser malgré les impossibles », sourit Dorine Bourneton, seule rescapée d’un accident d’avion en 1991, qui lui a coûté l’usage de ses jambes à l’âge de 16 ans. Pour elle, en plus des heures de vol accumulées et l’obtention de son brevet de pilote, appartenir à la grande famille des aviateurs tels qu’Antoine de Saint-Exupery ou Jean Mermoz, a été le combat de sa vie. En 2003, Dorine Bourneton est parvenue à modifier la réglementation en faveur des personnes handicapées.

En vol

« Et j’ai poursuivi ma folle ambition pour devenir pilote de voltige et participer au Salon du Bourget », indique la pilote de 43 ans, maman d’une petite fille, non sans fierté.
À 30 secondes du décollage, la tour de contrôle contacte Dorine Bourneton. Elle confie : « C’est le moment où je me répète cette formule magique : Je suis bien meilleure que celle que je crois être. L’intention positive aide à performer. » Dans son avion de 180 chevaux, la pilote effectue ses vrilles et tonneaux, toujours en contrôle, quatre minutes durant. « Un pilote conduit sa mission, tous les gestes ont été répétés et mentalisés. Même les plans B sont envisagés. Le risque est omniprésent et la pression permanente, mais cela ne doit pas empêcher de performer et garder le cap. » Pour arriver à une telle maîtrise, Dorine Bourneton souligne le rôle de son équipe car « piloter n’est jamais un exploit individuel. Chacun a une mission qui tend vers un objectif commun, celui de faire voler un avion ». Mécanicien, instructeur, coach, encadrent la pilote.

Dans son cas, l’avion a dû être équipé de commandes manuelles de pilotage, un palonnier : un bras de levier à actionner. Dorine Bourneton avance : « L’apprentissage est permanent pour un pilote, et c’est la faculté de transformer ce qu’on a acquis, en réflexe, qui permet d’avancer et d’évoluer. » Dans les moments de doute ou de remise en question, la pilote repense à un entraînement de voltige au-dessus d’une mer de nuages pour retrouver l’énergie suffisante.


DCF

Les Dirigeants commerciaux de France sont un réseau professionnel dédié à la fonction commerciale. Depuis 1930, DCF a vocation à défendre l’action commerciale au sein des entreprises. Le but étant de développer l’excellence des dirigeants et des managers commerciaux. «L’association se veut être un exutoire pour réfléchir à cette typologie du commerce», explique Christophe Levasseur, directeur des DCF Pays de l’Ain.


Par Sarah N’tsia

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux-sociaux-ECOMEDIA

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24 Attestation parution par mail Paiement CB sécurisé

CONSULTEZ LES MARCHÉS PUBLICS

Partout en France


PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

MAG ECO SAVOIE MONT BLANC


MAG ECO DE L'AIN


PUBLICITÉ

MAG L'EXTENSION


MAG ECO NORD ISÈRE



ARTICLES RÉCENTS

Comment mettre les jeunes dehors ?

Comment mettre les jeunes dehors ?

Une étude intitulée “Tout le monde dehors” vise à connecter les professionnels de l’outdoor et du tourisme aux Millennials. Objectif : capter cette clientèle, dont les codes et les usages évoluent. En marge du High Five festival, l’agence Poprock a présenté, le 5...

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 12 octobre 2018

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 12 octobre 2018

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°41 du 12 octobre 2018 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés Premium. Consultez votre magazine ECO Savoie Mont Blanc édition 73 : Consultez votre magazine ECO Savoie Mont...

La Communauté de communes de la Dombes parie sur le numérique

La Communauté de communes de la Dombes parie sur le numérique

Une plateforme de services aux entrepreneurs est en cours de création. Les intéressés sont invités à participer à son élaboration. Temporairement baptisée SmartOne, cette plateforme numérique proposera un bouquet de services et d'événements à destination des...

Textile / Jicega : le maillot fort

Textile / Jicega : le maillot fort

Du CSBJ à Tahiti, de très nombreux clubs de rugby sont équipés par la marque nord-iséroise Jicega qui fabrique à 100 % localement. «J’ai rejoint Clément dans l’aventure depuis le 1er août. C’est motivant de faire perdurer un savoir-faire artisanal ! ». Même si son...

Votre magazine ECO Nord Isère du 12 octobre 2018

Votre magazine ECO Nord Isère du 12 octobre 2018

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Nord Isère n°41 du 12 octobre 2018 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés Premium. Le saviez-vous ? Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf...

Les jet-skis du Léman foncent vers la Cour de justice européenne

Les jet-skis du Léman foncent vers la Cour de justice européenne

La Suisse vient de mettre en consultation son projet de nouveau Règlement de navigation sur le Léman. Le document va ensuite être discuté avec la France. L’un des objectifs affichés est d’interdire les jet-skis sur l’ensemble du lac. Pas gagné. « Je ne vais pas me...

Interview / Raphaël Domjan : “L’énergie solaire me fait rêver”

Interview / Raphaël Domjan : “L’énergie solaire me fait rêver”

Adolescent, il voulait être astronaute. Aujourd’hui, à 46 ans, il prépare un vol en avion solaire dans la stratosphère pour démontrer le potentiel des énergies renouvelables. Entretien avec un éco-aventurier suisse hors du commun, déjà auteur du premier tour du monde...

A 100 ans, Kongsberg Automotive veut grandir

A 100 ans, Kongsberg Automotive veut grandir

L'entreprise clusienne vient de fêter ses 100 ans d'existence. Retour en images sur un événement marqué par l'annonce d'importants investissements. Les cent ans de Kongsberg Automotive, fêtés au sein de l'entreprise clusienne vendredi 5 octobre, ont pris un relief...

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !


Ecomedia

GRATUIT
VOIR