L’édito de Myriam Denis : “Flou artistique”

L’édito de Myriam Denis : “Flou artistique”
L’édito de Myriam Denis : “Flou artistique”
Notez cet article !

En voilà une mesure intéressante pour renforcer encore le dialogue social dans les entreprises ! En tout cas, la relation de confiance, c’est indéniable… Je parle naturellement du prélèvement à la source, qui sera effectif (normalement) au 1er janvier 2019.

Pourquoi s’intéresser maintenant au prélèvement à la source ? Parce qu’à la mi-juin, ça paraît bête à dire, mais peu ou prou la moitié de l’année est passée. Que l’on commence (déjà) à rêver à la période estivale, normalement synonyme de quelques congés. Ensuite, rentrée… Et il ne restera plus que quelques semaines pour être au taquet sur la question. D’ailleurs, si l’on prend l’agenda de la rédaction que chaque média possède, on remarque que des réunions sur le sujet sont déjà inscrites pour la seconde partie de 2018, pour les retardataires qui ne manqueront pas de se pencher alors fébrilement sur le sujet.

Mesure à haut risque pour le Gouvernement s’il en est, elle va entraîner dans son sillage son lot d’insatisfaits de tous ordres, de questionnements et probablement, de dysfonctionnements. La mesure concernera environ trois millions d’entreprises et 38 millions de foyers fiscaux : l’affaire revêt une ampleur inédite.

« Toutes les entreprises ne sont pas dimensionnées pour faire face avec aisance à une contrainte paperassière supplémentaire. Et l’on ne s’improvise pas percepteur ! »

En soi, cette mesure a du bon : elle devrait faire réaliser quelques économies de fonctionnaires à l’État et lui assurer des « revenus » réguliers, et, pour les ménages, devrait permettre d’avoir une vision plus réaliste du budget disponible, sans supputation ni plans sur la comète. Pour les entreprises, elle risque tout de même d’induire des lourdeurs supplémentaires – ne nous parlait-on pas de simplification ? Déjà que nombre de patrons ont du mal à se concentrer sur leur cœur de métier, tant les aléas administratifs sont chronophages… Car non, toutes les entreprises ne sont pas dimensionnées pour faire face avec aisance à une contrainte paperassière supplémentaire. En plus, cela risque de coûter un peu d’argent, car il va bien falloir rémunérer les heures sup’ inhérentes à la mise en place du prélèvement à la source et, éventuellement, les formations. On ne s’improvise pas percepteur ! De nombreuses questions demeurent en suspens : comment cela va-t-il se passer dans le cas d’un salarié qui aurait un différend avec les services fiscaux ? Et puis, on peut se poser la question – légitime, il me semble – de savoir si cette mesure ne relève pas de l’indiscrétion au regard de la vie privée des salariés ? Au sein du microcosme politique dirigeant, certains se félicitent de cette petite révolution dans notre fiscalité française complexe et bien assez empêtrée dans ses lourdeurs. D’autres, dans la majorité même, se disent inquiets de la réaction des Français face à leur bulletin de paie amputé et des répercussions sur le pouvoir d’achat, alors même que ledit pouvoir d’achat a reculé au premier trimestre, n’en déplaise aux politiques et leurs (belles) promesses. Le Gouvernement table sur la baisse de certaines cotisations salariales à l’automne et la diminution de la taxe d’habitation pour gommer quelque peu l’effet “d’optique” du prélèvement à la source sur la fiche de paie. En attendant, le Gouvernement veut montrer combien il maîtrise la donne : 40 000 agents des impôts ont d’ores et déjà été formés pour répondre aux (nombreuses) questions des contribuables. Reste encore à régler, notamment, le sujet des crédits d’impôts : les contribuables devront avancer les sommes dues à l’État et se verront rembourser… plus tard. Du côté des services à la personne, par exemple, c’est un petit encouragement au travail au noir. En même temps, notre système fiscal français est un peu unique en son genre, et de nombreux pays ont déjà sauté le pas. Un vent de modernité souffle sur nos institutions ! Pour la simplification, en revanche, il faudra encore attendre.

Myriam Denis
Rédactrice en chef
m.denis@eco-ain.fr

La révision des tarifs de péage selon Faro

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux-sociaux-ECOMEDIA

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24 Attestation parution par mail Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

MAG ECO SAVOIE MONT BLANC


MAG ECO DE L'AIN


PUBLICITÉ

MAG L'EXTENSION


MAG ECO NORD ISÈRE



ARTICLES RÉCENTS

PSB Industries annonce l’entrée en bourse de sa filiale Baikowski

PSB Industries annonce l’entrée en bourse de sa filiale Baikowski

Baikowski, leader européen de la chimie de spécialités basé à Annecy et filiale à 100% du groupe PSB Industries, devrait faire son entrée sur le marché Euronext Growth d'ici fin 2018. Le groupe industriel PSB Industries, propriétaire de Baikowski, annonce ce lundi 24...

Dossier / Santé : assurer une médecine de qualité tout en réduisant les coûts

Dossier / Santé : assurer une médecine de qualité tout en réduisant les coûts

Assurer une médecine de qualité tout en réduisant les coûts, le défi est le même en France et en Suisse, tandis que dans les deux pays, la population augmente et vieillit. Mais si le problème est similaire, les solutions sont loin de traverser la frontière. Enquête. Les responsables suisses et français de la santé ont […]

Contenu reservé aux abonnés premium

Je me connecte → log in

Je m’abonne → Premium Digital un an, Premium Digital 1 jour, Premium Digital 1 semaine, Premium Digital 1 mois or Premium Digital 6 mois

Besoin d’aide ? → digital@groupe-ecomedia.com

Numérique :  un centre de données de proximité à Annecy-le-vieux

Numérique : un centre de données de proximité à Annecy-le-vieux

En cours de création, la Société Coopérative d’Intérêt Collectif DRP 74 s’engage dans l’aménagement numérique des territoires avec des data centers reliés à de la fibre optique. Sa première opération est conduite sur le parc d’activité des Glaisins. Inauguré le 20...

Énérgie : Cap Sud se fait une place au soleil

Énérgie : Cap Sud se fait une place au soleil

L'entreprise photovoltaïque de Vaulx-milieu poursuit son développement et possède un siège social 100 % autonome en énergie. Une spécificité unique en france. «Nous avons un compteur EDF mais il n’est même pas branché ! » Sourire au coin des lèvres, Stéphane Gilli...

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 21 septembre 2018

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 21 septembre 2018

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°38 du 21 septembre 2018 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés Premium. Consultez votre magazine ECO Savoie Mont Blanc édition 73 : Consultez votre magazine ECO Savoie...

Tourisme : Chamonix joue la carte du bien-être

Tourisme : Chamonix joue la carte du bien-être

Érigé et exploité par le groupe italien QC Terme, le nouveau centre éponyme offre 3000 mètres carrés dédiés aux bains, pour enrichir l’offre touristique. Après deux ans de retard, le centre de bien-être de Chamonix a ouvert ses portes fin août. Situé à proximité du...

Votre magazine L’EXTENSION Automne 2018

Votre magazine L’EXTENSION Automne 2018

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine L'EXTENSION Automne 2018 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés Premium. Le saviez-vous ? Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf (nécessite un compte...

Votre magazine ECO Nord Isère du 21 septembre 2018

Votre magazine ECO Nord Isère du 21 septembre 2018

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Nord Isère n°38 du 21 septembre 2018 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés Premium. Le saviez-vous ? Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf (nécessite un compte Calaméo gratuit), l’imprimer, mais aussi rechercher dans la publication ! Pratique, non […]

Contenu reservé aux abonnés premium

Je me connecte → log in

Je m’abonne → Premium Digital un an, Premium Digital 1 jour, Premium Digital 1 semaine, Premium Digital 1 mois or Premium Digital 6 mois

Besoin d’aide ? → digital@groupe-ecomedia.com

Quand l’archéologie s’enterre dans la précarité

Quand l’archéologie s’enterre dans la précarité

Qui sont les archéologues ? Quelle formation ont-ils suivi ? Qui les emploie et pour quelles missions ? Combien sont-ils payés ? Creusement du sujet à l'occasion d'un chantier d'intérêt régional à Metz-Tessy (Haute-Savoie). Ce ne sont ni des stagiaires, ni des...

Immobilier : le manque de logements fait fuir les Genevois

Immobilier : le manque de logements fait fuir les Genevois

La pénurie de logements à Genève provoque un exode de la population vers la France voisine et le canton de Vaud, selon une nouvelle étude du Crédit Suisse. Cette situation engendre des problèmes croissants en termes de trafic automobile. La vitalité de l’économie...

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Articles Premium

ARTICLES PREMIUM


ARTICLES PREMIUM

L’édito de Myriam Denis : “Flou artistique”Notez cet article ! En voilà une mesure intéressante pour renforcer encore le dialogue social dans les entreprises ! En tout cas, la relation de confiance, c’est indéniable… Je parle naturellement du prélèvement à la source, qui sera effectif (normalement) au 1er janvier 2019. Pourquoi s’intéresser maintenant au prélèvement à la […]
This category can only be viewed by members.