Entreprendre par la voie de la coopération

par | 15 Oct 2020

Adhérents d’une coopérative, des entrepreneurs, nouveaux et anciens, ont témoigné des avantages du système, aux 3e Rencontres du Possible.

Au-delà des tiers lieux (lire notre édition du 15 octobre), les troisièmes Rencontres du possible organisées le 1er octobre par le Pôle territorial de coopération économique (PTCE) Bourg-en-Bresse Dynamique Solidaire avaient également invité des représentants de coopératives d’activité et d’emploi, à témoigner autour de la thématique des nouvelles formes de travail et de coopération. « Notre structure permet de s’essayer à l’entrepreneuriat en l’utilisant comme support, a rappelé gérant de la coopérative Ess’Ain, Benjamin Raquin (en photo ci-dessus). Et s’ils décident de poursuivre l’aventure, nous les accompagnons en leur permettant de bénéficier de services partagés. Mais nous pouvons également porter d’autres projets, à l’image de la coopérative jeunesse lancée cet été par l’AGLCA. La force d’une coopérative, c’est l’échange entre pairs, mais également, l’accès à la formation. Par exemple moi, en tant qu’élagueur, je sais tailler des arbres. En revanche, la partie commerciale, ce n’est pas mon fort. »

Olivier Calma, lui, a rejoint la coopérative Élan depuis 18 mois. « Ingénieur depuis 14 ans, je voulais donner un sens nouveau à mon métier. Mon projet vise à démocratiser les outils du numérique, via un laboratoire mobile. J’envisage aussi de monter des repair cafés, raconte-t-il. La coopérative me permet de créer mon entreprise sans être isolé et de tester mon activité. Si ça marche, je pourrai poursuivre au sein de la coopérative ou me lancer comme indépendant. Sinon, je quitterai simplement la structure. »

Benjamin Raquin confirme : « Le contrat de base, c’est le contrat Cap. Établi pour une durée de trois ans, il permet soit de sortir de la coopérative en cas d’échec, soit de partir pour créer une structure indépendante — parce que le modèle coopératif peut être trop contraignant pour une activité en développement —, soit de rester comme associé. » Et celui-ci de vanter les atouts de la coopération : « Faire quelque chose ensemble, c’est hyper gratifiant. Chacun s’approprie le travail des autres, “on a bien bossé”. Ça donne du sens. Beaucoup de coopérateurs viennent chercher ça. Comme dans un club BNI, on se réunit régulièrement pour se présenter nos savoir-faire les uns aux autres. On se coopte mutuellement. Cela constitue la force du réseau. Finalement, est-ce qu’on vient avec son ego ou est-ce qu’on vient comme des égaux ? C’est cela la question. »


Par Sébastien Jacquart

Une Eco de l'AinCet article vient en complément du papier paru dans le magazine ECO de l’Ain du 15 octobre 2020 sur les 3es Rencontres du possible. Pour retrouver l’intégralité des articles de notre hebdomadaire, mais aussi nos suppléments et hors-séries, c’est ICI et ICI.

Découvrez également :

La reprise se confirme dans l’industrie

La 8e vague de résultats de l’Observatoire de la santé des entreprises de Mont-Blanc Industries montre que les niveaux d’activité continuent de s’améliorer. Mis en place en mars 2020 par Mont-Blanc Industries,  en partenariat avec le cabinet Infusion, la Fondation de l’Université Savoie...

Votre magazine SPORT BUSINESS 01 saison 2020-2021

100% en ligne, feuilletez votre hors-série annuel SPORT BUSINESS 01 saison 2020-2021 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf (nécessite un compte Calaméo gratuit), l'imprimer, mais aussi rechercher...

Un retour à l’emploi mieux guidé

Pour accompagner la reprise des salariés après une longue absence, Medef Auvergne Rhône-Alpes, Direccte et Agefiph ont édité le guide du maintien dans l’emploi. Le 11e baromètre de l’absentéisme et de l’engagement réalisé par Ayming indique que les arrêts de travail “longue durée” ont aug­menté de...

Le monde caché des mandataires de la CPAM

Créée en 1945, la CPAM a déjà 75 ans. Un âge qu’elle a pu atteindre notamment grâce à des personnes dévouées : les représentants des organisations syndicales et patronales. La Caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM) célèbre cette année ses 75 ans. L’occasion de se pencher sur les arcanes de l’institution, plus précisément sur les mandataires oeuvrant […]

Relance : l’appel des chambres consulaires de l’Ain

À l'occasion de l'AG de l'Association des maires de l'Ain, Vincent Gaud, Patrice Fontenat et Michel Joux ont fait le point sur les possibilités d'intervention des collectivités. Inquiets des conséquences de la crise sanitaire sur l'emploi, les maires de l'Ain, réunis en assemblée générale vendredi...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

2.50€ pour 24h
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS