Entrepreneuriat : retour sur les moments de bravoure

par | 21 septembre 2017

La soirée Audaces de dirigeants, nouveau rendez-vous de la CCI, a réuni 160 dirigeants mardi 12 septembre à Bellignat autour du thème de l’export.

Être à la tête d’une entreprise implique de nombreuses décisions. Certaines peuvent mettre en péril l’équilibre de la société. Dans le cas contraire, si la stratégie est bien étudiée, ces choix peuvent s’avérer salvateurs. Mardi 12 septembre, au centre technique industriel IPC de Bellignat, la CCI de région Auvergne-Rhône-Alpes a concrétisé son nouveau temps fort de l’année en partenariat avec la CCI de l’Ain pour cette première édition : Audaces de dirigeants. Un événement qui est né du postulat que, pour remporter un marché à l’export, toutes les entreprises se démarquent sur le plan humain et technique. Troisième région exportatrice de France, Auvergne-Rhône-Alpes pèse lourd à l’international. En 2016, elle a enregistré un niveau record de ses exportations dépassant 56,7 milliards d’euros.

L’expression d’une vision

Concrètement, Audaces de dirigeants repose sur un concept original basé sur la rencontre entre des chefs d’entreprise d’un univers local et un entrepreneur emblématique originaire d’un autre territoire de la région (voir encadré). « Avec la notion d’audace, nous touchons au cœur du réacteur, à la substance même de ce qui fait l’entrepreneur : le caractère. L’audace, c’est exprimer une vision, un cap, et le partager avec ses équipes, a souligné Philippe Guérand, président de la CCI de région Auvergne-Rhône-Alpes. L’audace, c’est aussi un saut quantique, un saut dans l’inconnu, car tout n’est pas prévisible et modélisable ». Ainsi, sept chefs d’entreprise issus du département ont livré, tour à tour, leur vision de l’audace ou comment celle-ci a influencé leur affaire.

Un pari sur l’avenir

L’entreprise Rovip spécialisée, entre autres, dans la fabrication de pièces plastiques destinées à l’agroalimentaire est dirigée par Emmanuelle Perdrix, seule femme parmi les sept entrepreneurs invités. « C’est audacieux », a-t-elle fait remarquer en souriant. En effet, à la tête de Rovip depuis l’âge de 32 ans, Emmanuelle Perdrix a raconté comment son audace a payé « pour changer de cap et savoir sur quel marché positionner l’entreprise, tout en faisant adhérer l’équipe ». « Quand le chiffre d’affaires baisse pendant 5 ans, on est bien obligés de réagir. Aujourd’hui, nous avons réussi à le doubler en 8 ans, en assurant notre présence à l’international. C’est une satisfaction énorme », a témoigné Emmanuelle Perdrix. À Viriat, Brevet Carrosserie s’impose en leader national de la transformation et de la modification de cabines poids lourds. L’entreprise de Philippe Verne, prestataire de Renault Trucks, a opté pour un changement de gamme en 2014 en développant un nouveau module de 5 ou 6 portes. À Maillat, Hervé Guerry qui dirige Creastuce a lancé cycl-add, une start-up spécialisée dans le recyclage plastique. Pour lui, « l’audace est une folie qui réussit ».


L’audace sous toutes ses formes

Ermete Masciotra (MTS) a toujours été en avance en matière d’innovation, répondant ainsi aux demandes audacieuses de ses clients. Audace de se remettre en question chez Tournier Billon alors que Michel Pierrot (MP Innovation) a mis son savoir-faire au service d’applications différentes. Chez Poralu Marine, l’audace a été de voir plus loin en fabriquant un ponton jusqu’en Australie.


« L’entreprise ne peut se résumer à son chef », Jean Souchal, Poma

Jean SouchalComme grand témoin de la première soirée d’Audaces de dirigeants, la CCI de l’Ain a choisi Jean Souchal, président du directoire de Poma, leader mondial du transport par câble fort de 8 000 installations dans plus de 70 pays. Un exemple d’export réussi. Entré chez Poma comme dessinateur, Jean Souchal, 58 ans, n’en est jamais ressorti. « Cette entreprise de plus de 80 ans a toujours su écrire son histoire en innovant, et saisissant les opportunités », a-t-il indiqué. Situé à Voreppe, près de Grenoble, le savoir-faire de Poma s’illustre sur tous les continents dans tous les domaines : transports urbains, neige, tourisme, sciences, industrie, divertissement. Devant l’assistance, Jean Souchal a raconté son expérience à Poma, son vécu de l’export, les succès, obstacles et enjeux. Sur l’audace, Jean Souchal a rappelé : « En 1967, nous avons lancé les « œufs Poma » à la fois à Val-d’Isère et en Nouvelle-Zélande. C’était une vraie prise de risque ». Sur sa vision du management, il laisse à ses collaborateurs le droit à l’erreur invoquant l’intelligence de corriger ses manquements.


Par Sarah N’tsia

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS