Du 24 au 31 janvier, la deuxième édition du festival Transfo explorera la question de l’impact du numérique sur la société. Des rendez-vous pour tous sont programmés à Grenoble, Valence, Chambéry, Annecy, dans le Genevois et le Pays de Gex.

Plus de 200 événements, la grande majorité gratuits, vont être proposés du 24 au 31 janvier autour du numérique. « Sciences et infox », « la réalité virtuelle et la réalité augmentée », l’accélérateur « Grow spot », « météo et climat de la terre à la lune », « e-réputation : maîtriser sa présence en ligne »… seront quelques-uns des thèmes abordés lors de ce deuxième festival Transfo.

Organisé conjointement par le collectif French Tech in the Alps (regroupant 600 membres entrepreneurs, chercheurs, enseignants, collectivités, laboratoires de recherche, salariés… du sillon alpin) et La Casemate (Centre de culture scientifique, technique et industrielle de Grenoble), il a pour objectif de « construire des ponts entre l’univers de la recherche, le monde de l’entreprise et le grand public, pour que chacun puisse mieux appréhender l’état d’esprit et le potentiel du numérique au quotidien – pour ne pas le subir mais en être un acteur à part entière« .

Plus de 200 événements sont organisés pour la 2e édition. Crédit photo : Nils Louna.

Cette année, il s’intéressera plus particulièrement à l’impact sociétal du numérique, à travers quatre axes : le numérique, la protection de l’environnement et la société ; le numérique et l’éducation ; le numérique et la santé ; le numérique et la mobilité.

En Haute-Savoie, l’un des événements-phares aura lieu le 24 janvier à la Chambre de commerce et d’industrie : le « Haute-Savoie digital day » dont le but est d’aider à la digitalisation des entreprises ; et son pendant nocturne, le « Haute-Savoie digital night, dédié à l’intelligence artificielle.

Huit autres rendez-vous seront proposés à Cran-Gevrier, Annecy, Annecy-le-Vieux et Thyez.

En Savoie, le festival démarrera le 24 janvier à la CCI par une conférence sur « la sobriété numérique, un atout pour se différencier« , de Frédéric Bordage, expert européen. Il donnera des pistes pour réduire l’empreinte environnementale du numérique.

Treize conférences ou animations sont en outre programmées à Challes-les-Eaux, au Bourget-du-Lac et à Chambéry.

Enfin, dans le Pays de Gex et le Genevois, c’est le « Digital Tour » qui ouvrira les festivités le 24 janvier à Saint-Genis-Pouilly. L’occasion de découvrir le numérique sous une forme concrète et interactive, autour des thématiques de l’éducation et de la santé. Le lendemain, des professionnels vous convient à la Cité des métiers du Grand Genève (Annemasse), pour comprendre le fonctionnement d’un site.

Le programme est dense, riche et varié. De quoi permettre à tous les publics, du néophyte à l’expert, de trouver leur compte.

Lors de la première édition, en 2018. Crédit photo : Nils Louna.