Goyon optimise ses productions

par | 7 Avr 2020

L’entreprise a inauguré une extension-réorganisation de ses locaux, juste avant le confinement. Des travaux qui ont facilité la mise en place de mesures barrières.

Sous-traitant en fabrication industrielle, concepteur et fabricant de convoyeurs à bande (essentiellement pour les secteurs des mines et carrières, et du traitement des déchets), installateur sur site des éléments produits dans l’un ou l’autre domaine, Goyon a juste eu le temps d’inaugurer une extension et une réorganisation de ses locaux, à Saint-Didier-sur-Chalaronne, avant le confinement généralisé, vendredi 13 mars. Un investissement qui vise une meilleure compétitivité. « Nos matériels partent à l’export, de manière directe ou indirecte, pour 60 % d’entre eux. Il nous faut donc faire face à une concurrence internationale, justifie Sébastien Catherin, président de cette SAS de 30 personnes pour un chiffre d’affaires de 3,8 millions d’euros. Aussi, nous avons remis à plat toute l’organisation de la production. Les bâtiments ont été agrandis de 800 mètres carrés, ce qui les porte à 2 600 mètres carrés. Nous avons revu la partie administrative. Et nous avons repensé l’intégralité de nos flux. En sous-traitance, nous réalisons pour l’essentiel de la pièce unitaire, le plus souvent de grandes dimensions. Du coup, 15 à 20 % des temps de fabrication sont occupés par de la manutention. C’est ce que nous avons cherché à optimiser, tout en améliorant les conditions de travail de nos salariés, à travers un meilleur éclairage, un meilleur chauffage, de nouveaux vestiaires, etc., ce qui est devenu absolument nécessaire, aujourd’hui, pour attirer les talents dont nous avons besoin. Si j’ai racheté cette entreprise, en 2015, c’est parce que j’en connaissais la force. Et cette force repose sur ses ressources humaines. »

L’humain d’abord

Justement, pour préserver les équipes, la production a été arrêtée en grande partie, pendant la première semaine suivant le confinement, le temps d’organiser les mesures barrières dans l’entreprise. « Cette démarche s’est trouvé facilitée par les dimensions de nos ateliers, adaptées à de grandes pièces », note Sébastien Catherin qui a également mis cet arrêt à profit pour réfléchir aux moyens pour la société, de gérer les difficultés à s’approvisionner ou à contacter ses prospects. « L’activité a repris progressivement, depuis, ce qui nous a permis de fonctionner à 60 % de nos capacités, à partir de la deuxième semaine. »


Par Sébastien Jacquart

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Camille Pasquelin DG SNDec

Le SNdec change de tête pour accompagner la reprise

Le Syndicat national du décolletage nomme sa nouvelle directrice générale : Camille Pasquelin. Un nouveau cycle commence à la tête du Syndicat national du décolletage (SNdec). L’organisation vient d’officialiser la nomination de Camille Pasquelin en qualité de...

LIRE LA SUITE

Jacques a dit… réalise les rêves des seniors

Née en avril, cette jeune association s'est donnée pour mission d'illuminer la fin de vie des personnes âgées, en concrétisant un dernier vœu. Née de la volonté d’apaiser la fin de vie, l’association Jacques a dit… a pour ambition de rayonner nationalement. Cette...

LIRE LA SUITE

Citygie

Citygie diversifie ses horizons

Le leader des blocs sanitaires préfabriqués en France, notamment pour les toilettes d’autoroute, envisage le marché de la construction de maisons individuelle, ainsi qu’une filiale aux États-Unis. Citygie, c’est avant tout une marque, Francioli, qui produit depuis...

LIRE LA SUITE

Votre magazine ECO de l’Ain du 5 août 2021

100% en ligne, feuilletez votre magazine ECO de l'Ain n°31-32 du 5 août 2021 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Le saviez-vous ? Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf, l'imprimer, mais aussi...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos enchères immo

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS

Pin It on Pinterest