Hôtellerie-restauration : une baisse de la TVA à 5,5 % sera-t-elle acceptée ?

par | 5 Mai 2020

Un retour à la TVA à 5,5 % permettrait-il de sauver les emplois ? Dans un premier temps, il aiderait à coup sûr à amortir les nouveaux coûts liés à la réorganisation des établissements pour assurer la sécurité sanitaire des clients et des salariés… C’est, en tout cas, la demande faite par Frédérique Lardet, députée de Haute-Savoie et membre du Conseil interministériel du Tourisme, au Premier ministre ce vendredi 1er mai. Selon l’élue, cette nouvelle mesure est « indispensable à l’activité touristique mais aussi au tissu économique de nos territoires ». Cette baisse à 5,5 % (ndlr, le taux de la TVA est actuellement à 10 % dans la restauration et à 20 % sur les alcools) s’appliquerait à l’activité restauration des hôtels, aux restaurants traditionnels, à la restauration rapide, aux traiteurs, aux cafétérias et aux cafés (les ventes à emporter étant déjà assujetties à la TVA à 5,5 %). « De quoi favoriser la relance du secteur, et Frédérique Lardet en est convaincue. Il pourra investir dans les nouvelles exigences sanitaires auquel il devra faire face, et ainsi éviter un effondrement de cette filière à venir ». Elle n’est pas la seule à plaider pour cette réduction de la TVA (même provisoire), mécanisme qui viendrait s’ajouter aux dernières aides accordées au secteur (lire l’interview de Paul Duverger, président du GNI Rhône-Alpes – Grand Est, parue dans Eco). Plusieurs organisations patronales et des dirigeants de grandes entreprises ont également abordé la question. Un prochain rendez-vous est fixé fin mai entre l’Élysée et les professionnels de l’hôtellerie-restauration.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Pas de réouverture des stations de ski

Les stations de ski n'ouvriront pas pour les vacances, à cause du risque de contamination mais aussi de "la situation des hôpitaux dans les stations concernées". Dans le détail, les remontées mécaniques et...

Lire la suite

Brexit : un revers de Manche

La période de transition s’achève le 31 décembre. Une nouvelle ère commencera ensuite pour ceux qui importent ou exportent de la marchandise avec le Royaume-Uni. Qui devra rédiger la déclaration aux douanes ?...

Lire la suite

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

2.50€ pour 24h
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS

Pin It on Pinterest