Industrie 4.0, des diagnostics bienvenus

par | 2 Fév 2022

AEPV a invité Bpifrance, ENE et Ara Entreprises à présenter leurs aides orientées usine du futur. Un catalogue agrémenté de témoignages.

Fabricant d’éclairages, principalement pour les vélos, mais aussi, par exemple, de solutions Atex pour équiper les pompiers, Spanninga (Nantua, 28 personnes, 8 M€ de CA) a bénéficié de financements État-Région à hauteur de 50 % pour différents diagnostics. « Des aides faciles à demander et rapides à obtenir » a témoigné Carine Lapinte, dirigeante de l’entreprise (à droite sur la photo), lors d’une matinale des Acteurs économiques de la Plastics Vallée (AEPV), mardi 25 janvier, sur les nombreux accompagnements vers l’industrie 4.0 proposés par Bpifrance, Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises ou encore Entreprises & Numérique (ENE). Approche technique ou environnementale, optimisation de production, simulation de flux, financement de démonstrateurs… Les outils sont nombreux. Trop, d’ailleurs, pour les lister tous.

Regard extérieur

« Notre problématique était que nous observions une baisse de notre chiffre d’affaires en production, par rapport au chiffre de nos activités de négoce. Ceci malgré une hausse de ladite production. Nous avions par ailleurs un problème d’attractivité vis-à-vis des jeunes. Et nous étions confronté à une demande de plus en plus marquée des clients pour de la petite série », a poursuivi la dirigeante de Spanninga qui, pour répondre à ces problématiques, désirait notamment trouver une solution d’automatisation, « en 4.0 pour davantage de flexibilité », et se demandait aussi quel impact aurait sur son organisation, l’intégration d’un MES (Manufacturing execution system). « Mais, nos ressources en interne étaient limitées pour mener à bien ces projets. » D’où le recours à des consultants. « Sur la partie industrielle deux projets nous ont été présentés. L’un, très lourd, a été rapidement abandonné. L’autre envisageait l’intégration de cobots. Grâce à un rapport complet, nous avons pu voir qu’une automatisation était possible et constater également que de gros investissements étaient nécessaires sur la partie emballage. Pour finir, l’ensemble du projet a été évalué à 270 000 euros pour un retour sur investissement de 14 ans. Aussi, nous avons décidé d’attendre un peu. En revanche, sur la partie organisationnelle, des actions ont été lancées dès 2021. » Et au final, même si la démarche n’a pas forcément abouti sur du concret, Carine Lapinte en est satisfaite : « Le recours à un œil extérieur permet de gagner du temps et de soulever des points qui autrement, passeraient inaperçus. »


L’actu d’AEPV

Cette première matinale de l’année a été l’occasion pour le président d’AEPV (Acteurs économiques de la Plastics Vallée), Alex Grandclément (à gauche sur la photo), de faire le point sur une actualité riche, en 2022 comme en 2021. Ces derniers mois ont été marqués par plusieurs événements : l’installation d’une usine éphémère sur le Tour de France, où des masques en polypropylène ont été recyclés et réinjectés en petits vélos souvenirs ; la création d’un club AEPV au féminin, qui rassemble 70 membres ; ou le Défi interentreprises, qui a vu s’affronter 200 coureurs et a réuni quelque 2 000 spectateurs. Un rendez-vous que l’on retrouvera évidemment en 2022, le 7 mai. Mais avant cela, les adhérents auront visité le Plasticampus d’Oyonnax (le 7 février), les féminines auront organisé une conférence sur le syndrome de l’imposteur (le 31 mars) et le site internet de l’association se sera, peut-être, déjà doté d’une plateforme d’échanges.


Sébastien Jacquart

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Low-tech : WeShift révolutionne la mobilité douce

Consortium regroupant quatre entreprises haut-savoyardes, WeShift lance un vélo électrique sans chaîne et une voiture électrique de moins de 300kg, disponibles à la vente dès 2023. Less is more et c'est better. La Bagnole a incontestablement été une des stars du...

LIRE LA SUITE

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 24 juin 2022

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°25 du 24 juin 2022 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Édition Savoie (73) : Édition Haute-Savoie (74) : Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en...

LIRE LA SUITE

Publicité

Pin It on Pinterest