Intempéries 2019 : 391 agriculteurs indemnisés par la MSA

par | 16 Jan 2020

Les épisodes tempétueux de fin juin début juillet 2019 ont occasionné de nombreux dégâts. La MSA dédie une enveloppe d’aide inédite aux agriculteurs touchés.

Vignes déchiquetées en Combe de Savoie, fourrages couchés en Haute-Savoie, toitures de bâtiments agricoles endommagées, noyers ravagés en Isère… les violents orages qui se sont abattus sur la région fin juin et début juillet 2019 ont lourdement impacté les exploitations agricoles. La Mutualité sociale agricole (MSA) Alpes du Nord, qui est à la fois l’organisme de sécurité sociale du monde paysan et une organisation professionnelle du secteur, vient de faire le bilan de l’action qu’elle a menée auprès des nombreuses victimes.

A situation exceptionnelle, moyens exceptionnels : 1 582 000 euros vont ainsi être versés d’ici la fin du mois de janvier à 391 agriculteurs de l’Isère, de la Savoie et de la Haute-Savoie. Une enveloppe 122 % plus élevée que celle de 2018. « On était confrontés à une ampleur de dégâts inédite« , souligne Fanny Ollivier-Bidilié, sous-directrice en charge du service aux entreprises et des prestations sociales. L’Isère, particulièrement touchée, bénéficie d’une enveloppe de + 168 % par rapport à l’année précédente, avec 845 000 euros qui seront versés à 319 agriculteurs. La Savoie obtient 352 800 euros (+ 108 %) pour 32 exploitants et la Haute-Savoie 384 200 euros (+ 108 %) pour 40 exploitations. « Le montant moyen de l’aide, sous forme de prise en charge des cotisations, s’élève à 4 000 euros alors qu’en temps normal, son montant maximal est de 3 800 euros, poursuit-elle. En outre, 131 agriculteurs recevront 5 000 euros.« 

Tous les dossiers n’ont cependant pas été retenus : sur 441 qui ont été déposés, 391 ont été jugés recevables. Les critères de sélection étant les intempéries, la baisse du chiffre d’affaires, la précarité et les situations particulières. Sur les 441 candidats à l’aide, 25 % sont dans la polyculture-élevage, 17 % dans les bovins-lait, 11 % dans les bovins viande, 10 % dans les grandes cultures, 8 % en nuciculture, 5 % en viticulture et 2 % en maraîchage. Les demandes pour aléas climatiques (sécheresse 2018 et intempéries 2019) représentent au total 69 % des dossiers présentés, soit 303 dont 258 pour le seul département de l’Isère.

Elections

« Cette capacité que nous avons eue d’obtenir du Ministère de l’Agriculture une enveloppe aussi exceptionnelle est le fruit de notre maillage territorial qui fait notre force, explique Françoise Thévenas, présidente. C’est parce que nos délégués, présents partout sur le territoire, ont fait remonter les besoins, que nous avons pu bénéficier de cette somme inédite. D’où l’importance des élections à venir.« 

De gauche à droite : Fabien Champarnaud, directeur général ; Françoise Thévenas, présidente ; Thierry Girard, 1er vice-président et Fanny Ollivier-Bidilié, sous-directrice. Photo Sylvie Bollard.

Du 20 au 31 janvier, les 60 000 électeurs (exploitants, salariés de l’agriculture et employeurs de main-d’oeuvre) des trois départements vont devoir élire 378 délégués bénévoles MSA : 174 en Isère, 112 en Savoie et 92 en Haute-Savoie. 858 candidats se sont déclarés dans quasiment tous les cantons (sept cantons connaissent une carence de candidat dans un collège). Pour autant, il y aura au final beaucoup moins de délégués que lors du mandat précédent, réforme territoriale oblige. Le nombre de cantons ayant baissé, la MSA Alpes du Nord passera de quelque 620 délégués à 378. Relais de proximité entre adhérents et organisme, ils ont un rôle de vigie et font remonter problèmes et situations difficiles.

« Il existe un véritable enjeu autour du taux de participation, conclut Thierry Girard, premier vice-président. En 2020, nous devons négocier avec l’Etat notre convention d’objectif et de gestion qui nous donne nos moyens humains et financiers. Plus notre taux de participation sera élevé, plus nous serons en position de force pour négocier. » En 2015, ce taux était de 28 %, les élus de la MSA espèrent 38 % cette année.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest