Le président du Medef de Haute-Savoie succède à celui de l’Ain à la présidence régionale de l’organisation patronale.

C’est désormais officiel : élu il y a deux ans à la présidence du Medef Haute-Savoie, l’entrepreneur haut-savoyard Jean-Luc Raunicher vient d’être porté à la présidence régionale de l’organisation.

Jean-Luc Raunicher dirige depuis 1998 l’entreprise Promedif (74), spécialisée dans la fabrication de mobiliers métalliques professionnels pour l’industrie, les activités tertiaires, la restauration, les environnements médicaux et les collectivités, et codirige l’entreprise Mérial (31), distributeur d’équipements industriels (plateformes, rayonnages, mobiliers professionnels et divers).

Un entrepreneur engagé

Jean-Luc Raunicher s’investit depuis de nombreuses années en faveur de l’intérêt collectif des entreprises et de son territoire. Il est membre du bureau du Medef Auvergne-Rhône-Alpes et président du Medef Haute-Savoie depuis 2016. Avant cela, il a été président de la Chambre syndicale de la métallurgie de Haute-Savoie (2012-2016) puis de l’Udimeraa-UIMM Auvergne-Rhône-Alpes (2013-2016)  et de l’Adefim (Association de développement des formations des industries de la métallurgie).

Le haut-savoyard avait déclaré sa candidature peu après que Patrick Martin ait fait connaître son intention de briguer la présidence nationale du Medef.

« Je suis déjà membre du bureau du Medef Auvergne-Rhône-Alpes, explique-t-il, et j’ai suivi à partir de septembre dernier la candidature de Patrick Martin à la succession de Pierre Gattaz. À l’époque, nous avions discuté assez librement de son hypothétique succession à la région et j’avais fait part de ma disponibilité ».

Seul candidat en lice

Au fil des mois, Jean-Luc Raunicher a su convaincre puisque son élection s’apparente à un plébiscite : il n’avait pas d’adversaire.

Il ne fait pas mystère de sa proximité avec Patrick Martin, plaidant comme lui pour un Medef proche des entreprises et des territoires. « Nous sommes une association au service des entreprises, pas une institution d’État ! », assure-t-il, et affiche la même feuille de route, souhaitant participer à l’évolution de la gouvernance, de l’organisation et du financement du Medef. « Les entreprises adhèrent aux Medef territoriaux, insiste-t-il. C’est à ce niveau que sont menées les actions. Le niveau régional est avant tout une instance coordinatrice. Elle regroupe 12 Medef territoriaux et 30 branches professionnelles. L’échelon régional est là pour synthétiser, relayer, coordonner, et mener quelques actions spécifiques en matière de formation, d’accompagnement à l’international, d’appui aux entreprises pour des levées de fonds et de soutien pour celles qui ont du mal à recruter ». Il aura en outre, bien sûr, la charge de représenter le monde patronal auprès des instances régionales.


Par Philippe Claret


 

Le nouveau Bureau du Medef Auvergne-Rhône-Alpes

Patrick Martin, qui était jusqu’à ce jour président du Medef Auvergne-Rhône-Alpes et qui est depuis juillet 2018 le président délégué du Medef national, a été désigné 1er vice-président délégué du Medef Auvergne-Rhône-Alpes.

Il est composé de : Jean-Luc Raunicher (président), Patrick Martin (1er vice-président délégué), Gilles Duboisset (vice-président), Philippe Gléran (trésorier), Pierre Streiff (secrétaire), Étienne Bechet de Balan, Gilles Courteix, Laurent Fiard, Jean-Pierre Lenhof, Stéphanie Paix, Anne-Sophie Panseri, François Perrier, Stéphane Rostaing et Jérôme Teissier.