Un nouveau délégataire vient d’être choisi par Grand Chambéry pour son réseau de transport public urbain.

Après Transdev, qui assurait l’exploitation du réseau de bus chambériens depuis 2012, c’est Keolis qui prendra le volant du Stac (service de transport de l’agglomération chambérienne) dès le 1er janvier 2019. Le nouveau délégataire de service public, qui officiera pendant six ans, a remporté le marché face à la RATP Dev et Transdev, car, selon le conseil communautaire, elle a été « jugée à l’unanimité comme étant la plus ambitieuse, tant en termes d’amélioration du service rendu aux usagers qu’au regard de la responsabilisation importante de l’exploitant« .

L’un des critères majeurs de Grand Chambéry était en effet de « responsabiliser le futur délégataire« . Pour ce faire, l’agglomération souhaitait passer d’une régie intéressée, où elle supportait le risque, à un risque porté par l’entreprise de transports. « La proposition de Keolis permet à Grand Chambéry de réduire sa contribution de 10,2 % entre 2019 et 2024. » Pour autant, la collectivité précise qu’elle investira 2,9 millions d’euros pour optimiser le réseau.

Du côté du service rendu, Grand Chambéry se félicite de son choix avec la promesse de : services de soirée jusqu’à 0 h 30 les jeudis, vendredis et samedis ; plus de bus le dimanche matin ; une meilleure desserte du parc d’activité de Bissy et de la gare le dimanche soir ; la possibilité d’ajouter trois bus en cas de forte affluence ; une plus grande amplitude horaire des lignes desservant l’hôpital ; une mutualisation de la plateforme de transports ; un renforcement des lignes secondaires. Des écrans connectés, des totems tactiles et le wi-fi feront en outre leur apparition dans certains bus ou arrêts.

Keolis, qui vise une augmentation du réseau de 19,6 % entre 2019 et 2024 sur les lignes Chrono et de 12,2 % sur les lignes secondaires, annonce également des changements importants dès 2019. Les lignes secondaires seront notamment structurées autour des lignes chrono. Un titre aller-retour sera créé ainsi qu’un abonnement sénior. Enfin, de nouveaux secteurs seront couverts, comme Saint-Jeoire-Prieuré à Bassens, Bassens à La Ravoire, Saint-Baldolph à Barberaz, les Hauts des Lamettes à Monge…

 

blank

L’actuelle délégation de service public prend fin au 31 décembre 2018. Crédit : DR.