Pour que cesse le démarchage téléphonique abusif et parfaire le dispositif de lutte anti-fraude, la Capeb, la FFB, Qualibat, Qualifelec et Qualit’ENR demandent au gouvernement de prendre des décisions immédiates et drastiques d’interdiction de la prospection commerciale des consommateurs par voie téléphonique, réalisée par des centres d’appels externalisés pour les travaux de rénovation énergétique. Ces travaux constituent « un enjeu majeur qu’il convient d’accompagner, afin d’opérer au mieux la transition énergétique des logements. Or, sur ce sujet, des plateformes téléphoniques mènent parfois des campagnes de démarchage massif et abusif auprès des particuliers, arguent ces organisation. Des mesures pour lutter contre les agissements des entreprises éco-délinquantes ont, certes, déjà été engagées avec des premiers résultats encourageants. Néanmoins, ce sont ces plateformes téléphoniques qui, par le comportement inadmissible de certaines, détruisent la confiance des français envers le plan de rénovation énergétique ».