Qu’est-ce que les internautes préfèrent comme publications ? Notre hebdomadaire tente l’approche statistique, analysant les articles les plus vus sur son site web, au cours de l’année écoulée.

Tout au long de l’année, comme il le faisait depuis janvier 2018 sur son ancien site et le fait depuis le 25 juin 2018 sur groupe-ecomedia.com, l’Éco de l’Ain a continué à proposer différents types de contenus en ligne : des reprises du magazine, des compléments aux papiers parus le jeudi, des articles spécifiques, des brèves, ou encore des actualités chaudes… Sans oublier les versions numériques des différentes éditions de notre hebdomadaire, ainsi que de ses suppléments et hors-série. Hors période estivale, hors fêtes de fin d’année, c’est en principe une grosse demi-douzaine de publications qui sont proposées à nos lecteurs chaque semaine, avec l’espoir d’intéresser un maximum d’entre eux. Voici donc un palmarès des contenus les plus vus (lus ?) de notre site internet, à la rubrique Éco de l’Ain.

Des chiffres !

Statistiques immobilier Ain 2019 appartements anciens

On pourrait juger la chose surprenante, dans la mesure où il s’agit de ce que l’on nomme dans le jargon de la presse « un marronnier » (entendez par là une actualité récurrente), mais l’article le plus vu de cette année 2019 est intitulé : « L’immobilier dans l’Ain à la loupe ». Celui-ci avait été rédigé en complément du compte rendu du traditionnel point réalisé en octobre par les notaires, sur les transactions immobilières dans notre département. Un révélateur des tendances, à la hausse ou à la baisse, des prix des appartements, des maisons et des terrains, du neuf et de l’ancien, territoire par territoire. Mais est-il si surprenant, finalement, que les lecteurs d’un hebdomadaire économique soient attirés par les graphiques et les statistiques ? Il est d’ailleurs notable que la troisième publication la plus vue sur notre site soit celle qui invitait, au mois de mars, nos abonnés à télécharger le fichier Excel de notre “Top 300 des entreprises de l’Ain”. De même, on trouve à la neuvième place de ce classement, l’infographie des données économiques essentielles de notre département, publiée en juin, dans le sillage de notre hors-série “L’Ain en chiffres 2019”.

De la prospective

Le deuxième article de ce palmarès est une interview publiée en mai, du directeur de la Banque de France de Haute-Savoie, Laurent Fraisse, titrée : « Faut-il craindre une nouvelle crise économique ? » Cela semble indiquer un goût pour la prospective. Encore que le caractère anxiogène de la question — toujours pas tranchée en cette fin d’année d’ailleurs, même si notre interlocuteur se veut pour sa part rassurant — a pu booster le nombre de vues. Ceci dit, d’une manière générale, les analyses et décryptages ressortent souvent dans notre classement. L’article intitulé « Formation pro, les tenants et aboutissants de la réforme », publié en janvier, figure à la cinquième place, « Les détails du projet de contractualisation du Département » à la dixième place et l’interview de Xavier Breton « Territoire d’industrie dans l’Ain, pour quoi faire ? » à la douzième place. Le député de la première circonscription de l’Ain copilote en effet “Territoire d’industrie” en Bresse, avec Philippe Verne, dirigeant de l’entreprise de carrosserie industrielle Brevet. Onzième du classement, l’article sur « Les notaires prêts à former pour recruter » témoigne peut-être d’un intérêt pour les filières, à moins que ce soit pour la pénurie de main-d’œuvre qui sévit dans de très nombreux secteurs.

La vie des entreprises

Nexans

En mars, la CGT manifestait des inquiétudes pour la pérenité du site Nexans de Bourg-en-Bresse.

Mais, c’est surtout la vie des entreprises qui paraît passionner nos internautes, en particuliers quand celles-ci se trouvent confrontées à des difficultés. L’année dernière, déjà, les articles sur la mise en redressement du groupe Floriot, puis sur l’offre de reprise portée par trois cadres de l’entreprise, avaient affiché de belles audiences. C’est encore le cas avec l’annonce de la validation, par le Tribunal de commerce de ladite offre, au mois de mars. L’article figure à la quatrième place de notre classement. Suivent à la sixième place, les inquiétudes de la CGT pour le site Nexans de Bourg-en-Bresse, Enedis, gestionnaire du réseau électrique français, client historique et majoritaire de l’établissement burgien, ayant décidé de réduire ses commandes de 70 %. Enfin, l’on trouve au septième et au huitième rang, deux publications du mois de septembre : la découverte en images du site Danfoss Commercial Compressor de Reyrieux, qui venait d’inaugurer un nouveau laboratoire Atex (atmosphère explosive) de 3 000 mètres carrés, et le grand carénage de la centrale nucléaire du Bugey. Comme nous le titrions alors, ce vaste programme industriel de modernisation du site pour prolonger sa durée de vie au-delà de 40 ans entrait « dans le dur », avec un premier arrêt de tranche pour visite décennale programmé pour le 18 janvier 2020. Sans doute nos lecteurs étaient-ils intéressés par les marchés que ce chantier était susceptible d’apporter.

Danfoss banc d'essais compresseurs rendement

L’un des bancs d’essai du laboratoire Danfoss de Reyrieux.


Sur les réseaux sociaux

Le public n’est pas le même sur notre site internet Groupe-ecomedia.com et sur nos réseaux sociaux, LinkedIn, Facebook et Twitter, ni même d’un réseau social à l’autre d’ailleurs. Nous ne disposons pas de statistiques pour le premier d’entre eux, mais pouvons faire un classement pour les deux autres.

Sur Facebook, la publication la plus remarquée est une vidéo du parcours de la rocade sud-est de Bourg-en-Bresse, fraîchement inaugurée. Cette même publication se classe au troisième rang sur Twitter, alors que l’article correspondant n’est pas sorti de la moyenne des vues sur le site. Toujours sur le réseau de Mark Zuckerberg, la reprise confirmée de Floriot Construction se classe deuxième, suivie de deux articles, ex æquo, l’un intitulé « L’Ain s’équipe en fablabs », l’autre « Comment réinvestir le cœur de ville ? ». Il s’agit d’un compte rendu des débats de l’assemblée générale de la Fédération BTP Ain. Enfin, les interviews de femmes élues regroupées sous le titre « Une parité réelle est-elle envisageable », termine à la cinquième place. Côté gazouillis, on trouve en tête des publications les plus vues, « Mécénat, quand les entreprises s’investissent », suivie de « Geiq Industrie, l’autre manière de recruter ». On retrouve à la quatrième place, l’interview de Xavier Breton, « Territoire d’industrie dans l’Ain, pour quoi faire ? ». Et le palmarès se termine sur « Le Département fier de son label Origin’Ain ».


Par Sébastien Jacquart

Une Eco de l'AinCet article est paru dans le numéro rétrospectif du magazine ECO de l’Ain, le 26 décembre 2019. Pour retrouver l’intégralité des articles de notre hebdomadaire, mais aussi nos suppléments et hors-séries, c’est ICI et ICI.