Les guides de Saint-Gervais ont trouvé refuge

Les guides de Saint-Gervais ont trouvé refuge

Aux Contamines, la Compagnie des guides va financer la réhabilitation d’un ancien bâtiment agricole transformé en refuge. Une démarche novatrice.

Le refuge des Prés, c’est son nom, verra le jour aux Contamines dans un ancien alpage appartenant à la commune, au-dessus de Nant-Boran, à la jonction des massifs du Beaufortain et du mont Blanc. Ou plus exactement dans les murs d’un bâtiment agricole inoccupé depuis 15 ans, dont la Compagnie des guides de Saint-Gervais est propriétaire jusqu’en 2080, date de l’échéance du bail à construction signé avec la mairie des Contamines Montjoie.

« Un dossier compliqué à monter, sur lequel nous planchons depuis deux ans, car le bâti se situe au cœur d’une réserve naturelle et d’un site classé », reconnaît Pascal Chapelland, ancien président de la Compagnie des guides de Saint-Gervais et désormais président de la SAS en charge de la maitrise d’ouvrage du refuge, qui évoque “une démarche novatrice”.

Sur le terrain, la structure du bâtiment sera conservée (comprendre les murs et la charpente) « mais à l’intérieur comme à l’extérieur, tout sera entièrement refait », souligne le guide de haute montagne. Les travaux devraient démarrer au printemps prochain pour une ouverture durant l’été 2021.

Un nouvel outil de travail pour les guides 

La particularité de ce refuge, campé à 1980 m d’altitude, résidera dans son ouverture 365 jours/365. Ce nouvel abri d’une capacité de 30 places aura plusieurs vocations : accueil des randonneurs l’été et des adeptes de free rando l’hiver du fait de sa proximité avec le Tour du Beaufortain et le Tour du Mont Blanc. Par ailleurs, la Compagnie des guides de Saint-Gervais prévoit d’organiser des journées de formation à destination des enfants des écoles primaires de la région, en collaboration avec l’association Aster, gestionnaire de la réserve naturelle des Contamines-Montjoies.

« Avec l’objectif affiché de renforcer l’économie de la Compagnie des guides de Saint-Gervais et d’apporter un nouvel outil de travail aux guides de la vallée », se réjouit Pascal Chapelland, très actif au sein de la Compagnie, qui il y a deux ans avait lancé une opération similaire avec la réalisation d’un parc accrobranche.

Un projet à 1,35 million d’euros

Quant au coût du projet, il est estimé au global à 1,35 million d’euros. Le budget est quasi bouclé grâce à des prêts bancaires et des subventions octroyées par le Département et la Région. Excepté la somme de 50 000 euros que la Compagnie entend obtenir en recourant au financement participatif. « C’est aussi un moyen pour nous d’y associer les habitants de la Vallée », sourit Pascal Chapelland. Les généreux donateurs ont jusqu’au 31 octobre 2019 (donc encore un mois) pour apporter leur pierre à l’édifice sur la plateforme : http:// www.zeste.coop/fr/refuge-des-pres

Par Patricia Rey

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ