Décerné par les 12 clubs Rotary aindinois, le 21e Prix du travail manuel a mis à l’honneur 11 jeunes élèves et apprentis particulièrement méritants, des différents lycées techniques, centres d’apprentissage et maisons familiales et rurales du département, vendredi 12 avril, à la Chambre de métiers et de l’artisanat de l’Ain. Charpente, boulangerie, productions horticoles, travaux publics, conduite et gestion d’élevage… Cette action a pour but de mettre en lumière l’apprentissage du travail manuel et technique, voie alternative au cursus scolaire classique, qui permet une entrée rapide et aisée dans le monde du travail où la possibilité d’évolution est considérable.

En début d’année, chaque établissement formant des jeunes filles et garçons a été sollicité par les clubs rotariens de l’Ain afin de sélectionner parmi les apprenants, un jeune particulièrement méritant pour ses résultats, sa motivation, son entrain ou son adaptation. Les chefs d’établissements et les responsables pédagogiques ont présenté leur institution et expliqué le choix du jeune sélectionné. À son tour chaque jeune s’est présenté et a exprimé sa motivation et son plaisir à l’apprentissage.

Prix du travail manuel
Les lauréats du 21e Prix du travail manuel étudient afin d’obtenir un CAP, BEP, BTSA ou BAC Pro, dans différents domaines.