Les urgences toujours en grève

Les urgences toujours en grève

Faisant suite à l’assemblée générale des grévistes au niveau national, une réunion régionale s’est tenue à Annecy dernièrement.

Il y a toujours urgence à renforcer les urgences. C’est le constat tiré au niveau national par le comité de grève du Collectif inter-urgences, ainsi que par de nombreux professionnels des hôpitaux de la région réunis fin juillet en assemblée générale à Annecy.

Les syndicats régionaux CGT et FO, des infirmiers, des aides-soignants, des agents de régulation médicale, du personnel administratif, des brancardiers, des ambulanciers, des secrétaires, des médecins ont tous redit leur “motivation pour continuer à se battre afin de travailler dans la qualité et la sécurité des soins“. Ils répètent ne plus “tolérer la prise en charge actuelle des patients : des heures passées sur les brancards, le temps d’attente qui ne fait qu’augmenter, un manque de personnel qui épuise les équipes et met en danger les patients“.

Comme l’hôpital d’Albertville-Moûtiers, de nombreux établissements étaient représentés. Crédit photo : SyB

De nombreux centres hospitaliers étaient représentés lors de cette réunion qui a rassemblé une cinquantaine de personnes : Edouard Herriot (Lyon), Lyon Sud, Voiron, Alpes Léman (Contamine-sur-Arve), le CHU de Grenoble, Métropole Savoie (Chambéry), Thonon, Albertville-Moûtiers, Annecy-Genevois.

Au plan national, plus de 210 services d’urgences se sont désormais ralliés au mouvement qui est, selon les syndicats, “en perpétuelle ascension“.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ