Maike Automotive : bousculade au portail

Maike Automotive : bousculade au portail
Maike Automotive : bousculade au portail
3.8 (75%) 8 votes

7 industriels ont déposé des dossiers de reprise pour les entreprises du groupe Maike Automative. Les noms d’Yves Bontaz ou de Claude Pimpie circulent…

La chute annoncée du plus gros groupe de décolletage de la vallée de l’Arve l’été dernier a provoqué de nombreux commentaires, mais surtout une mobilisation de la filière pour tenter de sauver quelques meubles. Sept industriels ont constitué des dossiers de reprise déposés le 8 janvier dernier pour les trois sociétés haut-savoyardes de Maike Automotive, placées en redressement judiciaire : Frank & Pignard, EMT 74 et Précialp.

Les repreneurs potentiels peuvent jusqu’au 6 février améliorer leurs offres. Le tribunal de commerce de Grenoble rendra ensuite sa décision le 8 février.

Quelques noms circulent dans la vallée pour les cinq repreneurs locaux, sans que personne ne confirme officiellement : Alpes Léman, Alpen’Tech, Kartesis… Yves Bontaz a quant à lui visité Frank & Pignard. A-t-il fait une offre ? Compte-t-il s’associer avec une autre société pour reprendre l’entreprise ? Le nom de Claude Pimpie a également été porté par le vent, sans confirmation. Il avait en 2014 repris le site Stequal devenu Altia, puis DMS 74, placée en redressement judiciaire quelque temps après… Un pedigree pas forcément rassurant pour les salariés concernés et la filière décolletage dans son ensemble.

Deux repreneurs chinois ont également déposé des offres. Selon nos informations, les activités et les trois sites seraient maintenus quelles que soient les offres. En revanche, des emplois sont menacés : surtout des postes indirects ; l’une des offres sur les trois déposées concernant EMT 74 ciblerait aussi quelques emplois en production. Maike Automotive concentre un millier d’emplois en Haute-Savoie et travaille avec de nombreux fournisseurs de la vallée de l’Arve qui craignent un effet boule de neige pour la filière si les offres de reprise n’assurent pas la pérennité des trois sociétés.

Depuis sa création en 2008, Maike Automotive s’est développée en multipliant les acquisitions : une croissance externe jusqu’à l’indigestion.

Crédit photo : Martial Saddier.


Par Sandra Molloy


À lire aussi :

MAIKE CHERCHE PARTENAIRE

Maike Automotive bientôt en pièces ?

Maike Automotive placé en procédure de sauvegarde

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux-sociaux-ECOMEDIA

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24 Attestation parution par mail Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS


MAG ECO SAVOIE MONT BLANC


MAG ECO DE L'AIN


PUBLICITÉ

MAG L'EXTENSION


MAG ECO NORD ISÈRE



ARTICLES RÉCENTS

Quinson-Fonlupt se modernise

Quinson-Fonlupt se modernise

Archivage électronique, ERP, nouveaux équipements, nouvelle offre… L'entreprise familiale de 140 ans se refait une jeunesse. Spécialiste de la collecte et de la valorisation des déchets à Saint-Denis-lès-Bourg, Quinson-Fonlupt annonce pour la rentrée, le lancement...

Le Fumet des Dombes déjà trentenaire

Le Fumet des Dombes déjà trentenaire

L’entreprise familiale s’attache à valoriser la carpe des étangs depuis 1988. « Nous n’avons pas vu passer ces trentes années! Elles ont été riches et denses, sourit Chantal Rolland, directrice générale de l’entreprise Le Fumet des Dombes. Dès le départ, notre...

Glaces des Alpes vise l’excellence du goût

Glaces des Alpes vise l’excellence du goût

Le maitre artisan glacier annécien élabore glaces et sorbets de qualité pour les restaurateurs et glaciers de France. Avec 200 parfums au catalogue, Glaces des Alpes met l’eau à la bouche. La société d’Allonzier-la-Caille, créée il y a trente ans par deux amis...

L’abbaye d’Aulps s’ouvre à la réalité augmentée

L’abbaye d’Aulps s’ouvre à la réalité augmentée

Le site cistercien du Haut-Chablais propose depuis mi-juillet des visites en réalité augmentée, smartphone en main ou, encore plus immersif, casque sur les yeux. C’est une première pour un site touristique en Pays de Savoie : l’abbaye d’Aulps propose une visite en...

Saint-Genix : le sein des saints de la brioche

Saint-Genix : le sein des saints de la brioche

La brioche fourrée de pralines, spécialité de Saint-Genix-sur-Guiers, connaît un succès légendaire. La légende raconte que Sainte-Agathe, martyre sicilienne du IIIe siècle eut les seins coupés parce qu’elle n’avait pas abjuré sa foi mais qu’ils repoussèrent...

Fruité, une usine qui a du jus !

Fruité, une usine qui a du jus !

Visite du site Fruité de La Roche-sur-Foron, où 160 millions de briques de jus de fruits et autres boissons sans alcool sont fabriquées tous les ans. C'est à La Roche-sur-Foron que sont fabriqués les jus de fruits bio et non bio des marques Pressade et Fruité (les...

RECEVOIR LES ACTUS ECOMEDIA :

Articles Premium

ARTICLES PREMIUM


ARTICLES PREMIUM

This category can only be viewed by members.

Conjoncture : pourquoi l’économie régionale a ralenti

Conjoncture : pourquoi l’économie régionale a ralenti4 (80%) 1 vote Selon l’INSEE Auvergne-Rhône-Alpes, l’économie régionale enregistre au premier trimestre 2018 un léger coup d’arrêt consécutif à une année 2017 très, ou trop, dynamique. Explications… «On a vécu, globalement, une année 2017 particulièrement dynamique, à la fois sur les plans national et international, avec un impact […]

Contenu reservé aux abonnés premium

Je me connecte → log in

Je m’abonne → Premium Digital un an, Premium Digital 1 jour, Premium Digital 1 semaine, Premium Digital 1 mois or Premium Digital 6 mois

Besoin d'aide ? → digital@groupe-ecomedia.com