Maurienne : Les Sybelles veut investir dans l’avenir

par | 03 novembre 2023

Depuis sa création il y a vingt ans, le domaine skiable des Sybelles s’est modernisé et se diversifie. Investissements à la clé pour satisfaire la clientèle.

Avec ses 393 hectares de pistes et ses 68 remontées mécaniques entre 1100 m et 2620 m d’altitude, Les Sybelles est le 4e plus grand domaine skiable interconnecté de France. Créé en 2003, il réunit six stations : Saint-Jean d’Arves, Saint-Sorlin d’Arves, Les Bottières, Le Corbier, La Toussuire et Saint-Colomban. Autant de stations villages à taille humaine qui ont su attirer, au fil des ans, une clientèle familiale par la diversité de leurs offres et la qualité de leur hébergement.

« Un défi que s’étaient fixés les maires et exploitants des remontées mécaniques de l’époque pour assurer la pérennité de leur modèle économique », pointe Laurent Deléglise, DG des Sybelles, à la tête des trois sociétés Soremet, Satvac et Samso (lire encadré). Le domaine skiable aussi s’équipe d’appareils performants.

100 M€ injectés dans les 10 ans à venir

Laurent Deléglise, DG des Sybelles – DR

À plus longue échéance, d’autres appareils seront renouvelés. À l’instar du télésiège des Trois-Lacs à Saint-Sorlin, suivi de la restructuration du secteur du Nieblais, entre le Corbier et l’Ouillon. Sur La Toussuire, un télésiège débrayable six places remplacera un télésiège à pince fixe en 2026.

En octobre 2022, une page se tourne avec le rachat des participations d’Alexandre et Maryse Maulin (fils et épouse du fondateur Gaston Maulin) dans Maulin.ski par la Soremet. Les opérateurs du domaine skiable, qui entendent poursuivre sa modernisation, annoncent 100 M€ d’investissements dans des équipements structurants sur dix ans.
Avec, tout d’abord, la réalisation du 2e tronçon de la télécabine de La Toussuire (13 M€), qui sera livré à l’hiver 2025. « Il reliera la Cote du Bois au plateau de l’Ouillon pour améliorer la liaison à ski et transporter les touristes l’été », détaille le dirigeant des Sybelles. Une autre télécabine 10 places, cette fois au départ de Saint-Sorlin d’Arves, gagnera également le sommet de l’Ouillon.

Sur ce plateau, véritable plaque tournante où l’on jouit d’un panorama à 360° sur le mont Blanc et les aiguilles d’Arves, des aménagements (dont une zone de loisirs avec zones zen, sentiers pietonniers, pistes de VTT, activités à sensation…) visant à diversifier l’offre l’été devraient voir le jour en 2025.

« Nous nous inscrivons dans une amélioration continue et travaillons aussi à la création de pistes plus ludiques avec des espaces dédiés (huit à ce jour) », assure Laurent Deléglise.

Une vue panoramique à 360° – crédit photo David Malacrida- www.elmerjack.com

Les Sybelles, qui totalisait 1,2 million de journées skieurs en 2022-23, espère ainsi doper son chiffre d’affaires (36 M€ avec 350 salariés) et son attractivité. « Nous devons faire attention à demain mais nous pouvons être fiers du produit que l’on propose à la clientèle », dit-il. Tournés vers l’avenir, les responsables du domaine skiable se mobilisent pour la construction d’un ascenseur valléen (un budget de 50 M€), qui relierait la future gare internationale de Saint-Jean-de-Maurienne (sur la ligne du Lyon-Turin) aux stations des Sybelles à horizon 2032. Le dossier vient d’être présenté aux élus du territoire.

Une histoire, des hommes
Début 1990, Léon Girardin, président du syndicat intercommunal, et Michel Bouvard, conseiller général (futur député et sénateur de la Savoie), planchent sur une liaison à ski dont le point central serait le plateau de l’Ouillon, à 2 431 m. Soutenu par les maires des stations et les régies des remontées mécaniques, le projet prend forme. Mais sa concrétisation sera le fait d’un homme : Gaston Maulin, un entrepreneur dans l’âme et un visionnaire. « Sa plus belle réussite », dira-t-il. En 1995, il rachète les remontées mécaniques du Corbier (d’où est originaire sa femme Maryse) et de Saint-Jean-d’Arves (la Satvac). Très vite, il imagine de relier d’autres stations pour créer un domaine skiable digne de ce nom. Le temps lui donnera raison. En 1998, la Satvac et la Soremet (exploitant de La Toussuire) acquièrent la Samso, qui exploite les pistes de Saint-Sorlin-d’Arves. Un an plus tard, le projet est entériné avec la création de l’UTN de l’Ouillon. Le 18 décembre 2003, le domaine skiable des Sybelles reliant six stations voit le jour.


Patricia Rey
Photo Une domaine skiable des Sybelles – crédit David Malacrida – www.elmerjack.com

24 Commentaires

  1. Creuzot gerard

    C est bien gentil tout ça mais que devient le téléski de la petite vadrouille au corbier?

    Réponse
  2. Moinot

    Les sybelles ont plus de 20 ans me semble t il

    Réponse
    • Grandemotte73

      Non Moinot. Le domaine relié a ouvert en 2003 avec la liaison par l’ouillon

      Réponse
    • BLANC

      C’est bien de remplacer les installations vieillissantes, voir obsolètes mais pourquoi créer Encore de nouvelles remontées, pistes etc … La montagne ne s’est pas aggrandie ! Et vouloir toujours faire plus, plus de touristes, plus d’argent c’est plus de pollution…. Alors que la neige se fait de plus en plus rare…. on va droit dans le mur…. ça résume bien notre triste société

      Réponse
  3. JPL

    Faut surtout anticiper, le manque de neige et développer les attractions estivales

    Réponse
    • OM

      Oui, tout à fait, il faut innover sur les offres d’été et accueillir plus largement en ouvrant les wk de juin et septembre

      Réponse
  4. Tavani

    Bonjour, vous parlez toujours de 6 stations, dont les bottières. Cependant celui-ci est très peu développé alors qu il y a du potentiel. Manque d une navette hors vacances scolaires, d’un télésiège pour remplacer le téléski qui fonctionne pratiquement jamais.
    Que c est dommage car village très sympa qui demande à être développé également pour faire partie à part entière des Sybelles.
    Qu c est dommage ! Car village très sympathique.

    Réponse
    • Grataloup

      D’accord , remplacer le téléski par un télésiège, cela aurait dû être fait depuis plusieurs années vu le manque de neige à cette altitude

      Réponse
  5. BTvn

    Bonjour, vous parlez toujours des 6 stations dont les bottières. Cependant il serait bien de développer ce village et ses infrastructures car la navette est seulement pendant les vacances scolaires, or la saison est sur 4 mois ! De même il y a un téléski qui fonctionne très peu alors qu il faudrait un télésiège pour permettre de relier la toussuire de tout temps. Dommage que ce village adorable ne soit pas d avantage mis en valeur. J espère que ce message sera pris en compte.

    Réponse
    • Btnath

      Bonjour
      Pensez aussi aux Bottières, c’est une petite station très familiale . Il serait bien de la développer .Une navette qui dure plus longtemps pendant la saison de ski. Un télésiège serait bienvenue ce qui permettrai l’accès à la Toussuire. Cela profiterai à tous le monde !

      Réponse
    • Lousao

      Bottieres et st colomban sont tellement beaux.
      Des télésièges permettraient d’y accéder durant la saison.
      Dommage qu’on y pense pas plus

      Réponse
  6. Rodiere

    Bonjour
    Est-il possible de penser également aux Bottieres avec un remplacement du téléski par un télés sièges.
    Les Bottieres est une station typique il ne manque plus que le télésiège pour un confort sympathique afin d’être relié correctement aux sybelles

    Réponse
    • Grataloup

      D’accord , remplacer le téléski par un télésiège, cela aurait dû être fait depuis plusieurs années vu le manque de neige à cette altitude

      Réponse
      • Gb

        Bonjour je rejoins pas mal d’avis, le teleski des bottieres est obsolète, il faudrait vraiment penser a mettre un telesiege afin de parler de vraie liaison.

        Réponse
  7. LEFEBVRE

    Et à quand le remplacement des téléskis des Bottières par des télésièges, même récupérés. Ça faciliterait la liaison à la Toussuire même par manque de neige et ça profiterait aux 2 restaurants, au magasin de sport, aux locataires, aux propriétaires et aux Sybelles.

    Réponse
    • Dominique CLEMENT

      Y a t il qcqchose de prévu pour les skieurs niveau moyen qui souhaitent aller à st col ou au bottieres ? Pour le moment il faut un niveau rouge minimum et ce n’est malheureusement pas donné à tous les skieurs.
      Il faut penser à toutes les tranches de la clientèle

      Réponse
      • Julien

        Sinon prend des cours dessus et tu pourras aller ou tu veux au lieux de vouloir toujours tirer le niveau vers le bas

        Réponse
        • LT

          Ta remarque tire vers le bas, certaines personnes n’arriveront jamais a améliorer leur niveau

          Réponse
  8. Serge ANSELMI

    Svp un télésiège pour les bottieres, la petite station des bottieres fait partie du domaine des sybelles faudrait pas l’oublier.
    Merci pour les investisseurs.
    Cordialement

    Réponse
  9. Minodier

    Un « investissement » qui ne coûte rien serait de faire évoluer la réglementaire des téléskis de l’ouillon pour les glisses alternatives. En effet ils ne sont pas autorisé aux yooner, snooc etc même si ces derniers disposent du yoolift et tout ça à cause d’une question de paperasse. Du coup on ne peux pas accéder à l’ouillon. C’est quand même très très dommage car de ce fait on a pas accès au domaine de la toussuire.
    J’espère sincèrement que les sociétés d’exploitation du domaine des sybelles va faire évoluer ses autorisations rapidement pour s’aligner sur les autres gros domaines skiables.

    Réponse
  10. Rousseau

    Un ascenseur valléen entre st jean et les stations ??
    Si on pouvait déjà mettre une navette bus qui s’arrête dans les villages (fontcouverte par exemple) plusieurs fois par jours ce serait déjà suffisant !

    Réponse
  11. Maud

    Bonjour,
    Ravie de lire ce bel article sur les projections futures
    Avez-vous prévu une vraie liaison ( télésiège ) pour relier correctement Les Bottières au domaine ?
    Aussi, le développement de la station des Bottières qui attire de plus en plus de monde ? ( supérette … )
    Quelles sont les prévisions futures pour cette belle station ?
    Merci ☺️

    Réponse
  12. LT

    Pour appeler ce domaine Les Sybelles il faudrait qu’il y ait vraiment six stations, mais actuellement la station Les Bottières est beaucoup oubliée même lorsque la neige est présente alors que le forfait devrait nous en permettre l’accès

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez également :

Édito | Sauver la montagne ?

Alors que l’avenir de la montagne suscite toujours autant d’intérêt et de passion, le rapport publié par Joël Giraud (1), ancien ministre de la Cohésion des territoires (et député radical des Hautes-Alpes), enfonce le clou. Et de manière plutôt opportune si l’on en...

LIRE LA SUITE

Domaines skiables : des investissements records

Les exploitants ont investi 546 millions d’euros dans les remontées mécaniques en 2023, notamment dans de nouvelles télécabines. Les équipements de loisirs progressent, participant à la diversification des stations. En 2023, les investissements concernent...

LIRE LA SUITE

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 1er mars 2024

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°9 du 1er mars 2024 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf,...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS