Mécénat: tous les dons dans la nature !

par | 16 septembre 2011

« Lorsque nous organisons une journée comme les Virades de l’espoir, les entreprises peuvent nous aider de diverses manières: par des dons en alimentation, les lots sur les stands ou les activités proposées, énumère Sandrine Chatot, organisatrice de la manifestation depuis trois ans, pour l’association Vaincre la mucoviscidose. Nissan prend en charge l’activité poney, Intermarché n’hésite pas à nous aider pour l’alimentation. Le groupe Bernard finance le manège, la Caisse d’Epargne le mur d’escalade… D’autres entreprises et collectivités soutiennent notre association reconnue d’utilité publique par des dons financiers. »
Et oui, le mécénat « est un acte simple, qui peut apporter beaucoup. Il s’agit d’un don en numéraire, en compétences, en nature ou en technologies au profit d’organismes et d’oeuvres d’intérêt général », décrit le ministère de la Culture.
Dans le cas de l’association Vaincre la mucoviscidose, les dons participent, notamment, à l’avancée de la recherche, au financement total ou complémentaire de postes de soignants et de personnels para-médicaux, aux conseils apportés aux familles… Autant dire que le don s’inscrit dans une action concrète.
Le mécénat, c’est la dimension humanitaire et caritative, mais aussi culturelle et sportive. Le Crédit Agricole en sait quelque chose ! « Nous intervenons sur différents types de projets, permettant de valoriser le patrimoine, agir par des actions socio-humanitaires, explique l’entreprise mutualiste. Nous disposons d’un ensemble d’organisations mécènes, tant nationales, régionales que départementales ou locales. » Ainsi, la Fondation des pays de France, reconnue d’utilité publique, existe depuis trente ans et a déjà accompagné plus de 1000 projets, comme, dans notre région, la salle d’accueil et de musique d’Ambronay avec le financement d’instruments baroques en 2008. Le Crédit Agricole Centre-Est a également participé à l’acquisition d’un tableau de Nicolas Poussin au musée des beaux-arts de Lyon… Et à Bourg, a participé aux Ainpertinentes, en soutenant le gallinacée réalisé par l’artiste Anne-Isabelle Ginisti. « Cette oeuvre parle de la Bresse, des Dombes et du Revermont: ce qui, finalement, colle bien à la représentation de notre établissement dans le département ! Nous avons ensuite capitalisé ce travail, en organisant, en interne, une exposition dans le hall d’accueil de notre siège de Bourg, avec les oeuvres de cette artistes. »

0 commentaires

Découvrez également :

Fonds frontaliers 2023 : combien touche votre commune ?

À l’occasion du vote de la 51e tranche de la Compensation financière genevoise, découvrez en détail les montants versés aux communes haut-savoyardes. Le Département de la Haute-Savoie a reçu 275,7 millions d’euros en 2023, en hausse de 10,6 millions d’euros sur un...

LIRE LA SUITE

Panorama économique Industrie 2024

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine hors-série "Panorama économique Industrie 2024" sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf,...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS