Migrants : l’Ain au 3e rang régional pour les capacités d’accueil

Migrants : l’Ain au 3e rang régional pour les capacités d’accueil
Migrants : l’Ain au 3e rang régional pour les capacités d’accueil
3.3 (66.67%) 3 votes

Face à une augmentation des demandes d’asile, différents dispositifs d’accueil des migrants sont mis en place et étoffés.

Bourg-en-Bresse recevait, le 16 octobre, Alain Régnier, délégué interministériel chargé de l’accueil et de l’intégration des réfugiés. L’occasion de faire le point sur les dispositifs propres aux migrants, dans l’Ain. « Un millier de demandes ont été soumises à l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides). Parmi elles, 207 demandes ont abouti à l’octroi de la protection internationale dont 138 au titre de la protection subsidiaire, a indiqué le préfet de l’Ain, Arnaud Cochet. Cela représente 21 % de réponses positives, contre 31 % à l’échelon national. Cette différence s’explique par le nombre de primo-arrivants, sur notre territoire, de personnes issues d’Albanie ou du Kosovo, destinations désormais considérées comme sûres dont les ressortissants obtiennent rarement le statut de réfugiés. »

Le dispositif d’hébergement compte 1 471 places pour les demandeurs d’asile à tous les stades de leur demande. « Notre taux d’équipement est de 1,70 places pour 1 000 habitants, ce qui nous place au troisième rang en Auvergne-Rhône-Alpes », poursuit le préfet. L’Ain compte un centre provisoire d’hébergement à Miribel, un centre de transit des réfugiés pour les réinstallés d’Afrique subsaharienne à Bourg-en-Bresse et un dispositif d’allocation de logement temporaire, pour un total de 182 places, gérées par Alfa3A. Un accompagnement social est prévu dans chaque structure pour amorcer le processus d’intégration, « vers un logement adapté et vers l’emploi », précise Arnaud Cochet. Un dispositif européen est mis en place pour les réfugiés syriens dans le cadre du programme Arise (accueil et insertion des réfugiés réinstallés) qui prévoit, sur notre département, d’accompagner 120 personnes sur la période 2017-2019.

Un pour cent

« Depuis 2000, 180 millions de personnes se sont déplacées sur notre planète. Et l’on estime le nombre de migrants, sur le siècle, à un milliard, a souligné Alain Régnier. La plupart des mouvements se font en direction des pays limitrophes. Sur 100 personnes qui ont bougé, deux ont rejoint les pays développés et une seule l’Europe. Ces chiffres permettent de relativiser notre situation. Il faut remettre de la raison dans les débats sur l’immigration. L’accueil est une tradition en France et une chance pour notre pays. Nous devons protéger les personnes et leur permettre de s’intégrer dans le droit commun. Nous avons développé nos capacités d’accueil de 20 places pour 100 demandes à 80 places. Plus d’un milliard a été inscrit au budget sur les questions d’accueil et d’intégration, avec notamment pour objectif, un saut qualitatif sur l’apprentissage du français, passé de 200 à 400, voire 600 heures pour les migrants qui n’ont pas été scolarisées dans leur pays d’origine. » Les compétences linguistiques sont en effet essentielles pour l’accès à l’emploi.

Parmi les moyens destinés à l’insertion professionnelle des migrants, le dispositif “Une voix-e pour l’emploi” de l’Afpa prévoit des heures dédiées à l’élaboration du projet professionnel, avec un accompagnement administratif et social, une aide à la préparation des entretiens d’embauche et une présentation des secteurs en tension. Le préfet de l’Ain a également souligné le travail du CIDFF (Centre d’information du droit des femmes et de la famille) pour l’accompagnement des nouvelles arrivantes vers l’autonomie.


Une convention entre Alfa3A et Manpower

Avec 3A Conseil, son service de conseil en ressources humaines pour les entreprises, Alfa3A a intégré le club affaires de la JL, BB+. L’association a ainsi pu rencontrer Manpower, à qui elle a fait part de son souci d’orienter les réfugiés vers l’emploi. Les deux structures ont donc décidé de travailler ensemble, ce qui a abouti à la signature d’une convention, le 16 octobre. « Chaque semaine, nous avons des dizaines d’offres non pourvues. Le taux de chômage est très faible dans l’Ain et nous avons un souci de sourcing et de recrutement », explique Luc Noailly, directeur opérationnel de Manpower pour l’Ain et les deux Savoie (à droite sur la photo aux côtés de Jacques Dupayet, président d’Alfa3A). La signature s’est faite en présence d’Arnaud Cochet, préfet de l’Ain (à gauche sur la photo), et (à sa gauche) Alain Régnier, délégué interministériel chargé de l’accueil et de l’intégration des réfugiés.


Par Sébastien Jacquart

Une Eco de l'AinCet article est paru dans ECO de l’Ain du 1er novembre 2018. Il vous est exceptionnellement proposé à titre GRATUIT. Pour retrouver l’intégralité des articles de notre hebdomadaire mais aussi de nos suppléments et hors-séries, c’est ICI

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux-sociaux-ECOMEDIA

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24 Attestation parution par mail Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

MAG ECO SAVOIE MONT BLANC

MAG ECO DE L'AIN

PUBLICITÉ

MAG L'EXTENSION


MAG ECO NORD ISÈRE


ARTICLES RÉCENTS

L’innovation, condition de survie pour l’entreprise ?

L’innovation, condition de survie pour l’entreprise ?

Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises organisait une soirée dans les locaux de Sigmatech, à Sainte-Julie, le 12 novembre. Au menu, les chefs d’entreprises présents ont raconté leur vision de l'innovation. « Innover ou mourir ? » La question était largement posée à...

L’édito de Myriam Denis : “Pour quelques dollars de plus”

L’édito de Myriam Denis : “Pour quelques dollars de plus”

Lundi 19 novembre à Tokyo, tout juste sorti de son jet privé, Carlos Ghosn, l’emblématique patron du groupe Renault-Nissan-Mitsubishi a été manu militari interpellé par les autorités nippones. L'atterrissage est douloureux pour Carlos Ghosn, soupçonné par le Japon...

Les grandes dates de l’intelligence artificielle

Les grandes dates de l’intelligence artificielle

Invité par Numéribourg à parler intelligence artificielle, le 13 novembre, Vincent Le Cerf, a rappelé les dernières évolutions de la décennie écoulée. « Voilà déjà 10 ans que le smartphone est devenu une extension de vous-même. Vous lui confiez votre vie. Il vous...

Votre magazine ECO de l’Ain du 22 novembre 2018

Votre magazine ECO de l’Ain du 22 novembre 2018

100% en ligne, feuilletez votre magazine Eco de l'Ain n°12208 du 22 novembre 2018 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés Premium. Le saviez-vous ? Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf (nécessite un...

Où va le marché de l’immobilier ?

Où va le marché de l’immobilier ?

Sur un marché en tension, l'offre est en décalage avec la demande, toujours très soutenue. Et les prix s'affichent à la hausse. 2018 se termine, comme elle a commencé, sur les chapeaux de roue. Les professionnels de l’immobilier peuvent se frotter les mains. Après une...

Partenariat MIND / La douleur

Partenariat MIND / La douleur

A tout moment de sa vie, chaque Homme quel qu’il soit, est confronté à la douleur. De façon imprévisible, qu’elle s’immisce dans son corps ou sa psyché, il lui faut la dompter ou l’apprivoiser. Par Mind. Il y a les petits bobos du quotidien qui nous rappellent notre...

Publi-reportage / Aménager un bureau de direction

Publi-reportage / Aménager un bureau de direction

Avant tout un espace de travail, le bureau de direction est aussi un lieu de réception, de réunion et d’échange. Son aménagement doit être étudié avec attention, il doit refléter l’esprit de votre entreprise. Du mobilier contemporain au mobilier design ou fonctionnel,...

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Articles Premium

ARTICLES PREMIUM


ARTICLES PREMIUM

Migrants : l’Ain au 3e rang régional pour les capacités d’accueil3.3 (66.67%) 3 votes Face à une augmentation des demandes d’asile, différents dispositifs d’accueil des migrants sont mis en place et étoffés. Bourg-en-Bresse recevait, le 16 octobre, Alain Régnier, délégué interministériel chargé de l’accueil et de l’intégration des réfugiés. L’occasion de faire le point sur les […]
This category can only be viewed by members.