Montagne : Les 5 motions de l’Anem

par | 26 Oct 2017

A l’issue de son congrès organisé les 19 et 20 octobre derniers à Forcalquier, l’Association nationale des élus de la montagne (Anem) a adopté cinq motions en faveur de la montagne, et de ses collectivités.

Après deux jours de débats passionnés et d’échanges en présence de trois ministres, cinq motions ont été présentées… et adoptées.

1 – Une accélération de la couverture numérique de qualité des territoires de montagne

2 – Le maintien de l’optionalité des compétences eau et assainissement dans les communes de montagne et contre la diminution des ressources des agences de l’eau

3 – Une vraie solidarité financière en faveur de la montagne conformément à la volonté du législateur qui allie solidarité et soutenabilité

4 – Une approche radicalement nouvelle à l’égard des prédateurs

5 – Le respect de la spécificité montagne en matière scolaire

Autant de points majeurs sur lesquels l’Anem espère avoir été entendue pour – et c’est son leitmotiv – voir respecter la spécificité montagne. Christophe Castaner,secrétaire d’Etat charge des relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement, présent au congrès, a expliqué « que la confiance, elle se crée, mais que pour la construire, il faut du temps », assurant dans le même temps que pour y parvenir « le travail collégial que vous souhaitez doit être entendu ». Pour sa part, Julien Denormandie, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, a déclaré « que le rôle de l’Etat est de reconnaitre la spécificité montagne ». Lequel a conclu « Il n’est pas normal que dix mois après l’adoption de l’acte 2 de la loi Montagne, certains décrets ne soient pas encore  passés ». Bonne nouvelle pour la montagne, le ministre s’est engagé à ce que cela soit fait avant la fin de l’année 2017… soit d’ici dix semaines !

Au terme de ces deux jours de travaux , la présidente de l’Anem Anne-Marie Battistel a convié les parlementaires de la majorité

« à rejoindre la famille de la montagne pour porter sa cause et le gouvernement à rendre effectif le droit à la différenciation et à l’expérimentation, promus par le Président de la République ».

En clôture du 33e congrès de l’Anem (Forcalquier) : (de gauche à droite) Annie Genevard, secrétaire générale de l’Anem, députée du Doubs ; Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement ; Julien Denormandie, secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires ; Marie-Noëlle Battistel, présidente de l’Anem, députée de l’Isère. © BrunoGouhoury

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Thermes de Marlioz : 200 ans de bienfaits à la source

À Aix-les-Bains, les thermes de Marlioz vont entamer leur cure de jouvence, tandis que le forage d’une nouvelle source, Hygie, assurera la pérennité de l’activité thermale. Retour sur deux siècles d’histoire. Ce sera une rénovation en grand et dans les règles de...

LIRE LA SUITE

L’énergie au centre des préoccupations

La flambée du coût de l'énergie est devenue un sujet brûlant pour les entreprises et les collectivités à qui l'État demande de consommer moins. Fin août, le prix de gros de l’électricité battait un record en France en atteignant 1 000 euros le mégawattheure (MWh),...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS