Les notaires prêts à former pour recruter

Les notaires prêts  à former pour recruter

Alors que la profession peine à trouver les profils adéquats, la chambre départementale opte pour l’innovation.

Ces derniers mois, la chambre des notaires de l’Ain a mené une action innovante, avec l’aide de Pôle Emploi et de l’Inafon, l’Institut notarial de formation, en raison des difficultés de recrutement rencontrées par la profession. Une démarche largement soutenue par François Darmet, président de la chambre des notaires de l’Ain. « Il s’agit d’une solution originale pour attirer de nouveaux collaborateurs, a-t-il souligné. L’objectif étant de raccourcir les délais de formation afin de rendre les apprenants opérationnels sur leur poste.» Entre les mois d’octobre et janvier, une dizaine de demandeurs d’emploi tous titulaires au minimum d’un bac +2, a bénéficié d’une formation de clerc de notaire. Droit de la famille, droit immobilier, les futurs professionnels ont suivi, entre autres, une session pratique de cinq semaines. Le 10 janvier, tous se sont retrouvés à la chambre des notaires de l’Ain en clôture de leur période d’apprentissage.

Le choix du notariat

Désormais, les nouveaux clercs de notaire rattachés à la chambre départementale exercent à temps plein, en contrat à durée indéterminé, répartis dans les offices du territoire, à Oyonnax, Bellegarde, Belley mais aussi Lagnieu. Chacun d’eux relève d’un parcours différent : diplômée en droit, Marion rédige désormais nombre d’actes au cabinet notarial de Belley depuis le 9 juillet dernier, bien avant le début de la formation proposée par Pôle Emploi. Après avoir tenté le concours d’avocat, Ludovic et Arnaud se sont orientés vers les métiers du notariat. Loin d’être un choix par défaut d’après Arnaud. Il confie : « La profession souffre de certains clichés, mais les évolutions annoncées récemment laissent entrevoir de bonnes choses ».


Par Sarah N’tsia

Une Eco de l'AinCet article est paru dans ECO de l’Ain du 24 janvier 2019. Il vous est exceptionnellement proposé à titre GRATUIT. Pour retrouver l’intégralité des articles de notre hebdomadaire mais aussi de nos suppléments et hors-séries, c’est ICI.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.