Ouverture des stations : c’est pour le 7 janvier

par | 11 Déc 2020

C’est plié. Ce vendredi matin, le Conseil d’Etat a rejeté le référé liberté déposé par le monde de la montagne pour solliciter l’ouverture des remontées mécaniques pour Noël. A vrai dire, la décision ne faisait plus guère de doute depuis que la veille, Jean Castex avait plutôt durci les modalités du déconfinement progressif. Au moment où on serrait la vis à tous les français parce que la pandémie n’est pas maîtrisée, ouvrir des pistes de ski était difficile à assumer. Le même jour, les acteurs de la montagne réunis autour de Domaines skiables de France (DSF, syndicat professionnel des remontées mécaniques) et l’association nationale des maires de stations de montagne (ANMSM) rencontraient Jean Castex pour parler de l’après. Les stations ouvriront, oui, dès le 7 janvier. Et en attendant, « Le gouvernement a garanti aux acteurs de la montagne la création d’un dispositif d’aides qui sécurise l’économie de nos territoires, se félicite Alexandre Maulin, président de DSF. Les mesures d’accompagnement économique annoncées par le gouvernement devraient prendre enfin en compte la spécificité du modèle économique des domaines skiables dont dépend tout un écosystème ». « Des dispositifs économiques spécifiques ont été accordés. Des demandes de compensations pour les pertes de recettes des communes supports de stations ont également été faites », complète Jean-Luc Boch, président de l’ANMSM.

Le ton est moins positif dans le communiqué de l’Union Sport & Cycles, qui fédère les fabricants de matériels et les commerçants. Elles demandent « des mesures d’urgence à l’Etat ». « Déjà amputées de la fin de la saison 2019-2020 avec le premier confinement, les entreprises du secteur de la montagne (qu’il s’agisse des commerces ou des industriels) sont en grande souffrance », assure le syndicat. C’est que, entre une saison 2019-2020 écourtée et un début de saison 2020-2021 retardé, les professionnels annoncent avoir perdu « la moitié du chiffre d’affaires d’une saison entière ».

En attendant, tout le monde continue à travailler, consciencieusement, pour se montrer irréprochable lorsque les clients viendront. Les stations fonctionneront au ralenti pour Noël. Dommage, il y avait plutôt de la neige cette fois.

Légende photo : Comme les autres stations, le Grand Bornand accueillera les vacanciers… mais sans ski alpin. ©-T.-Vattard-Le-Grand-Bornand.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest