Convaincu que sa ville est «à redynamiser, à reconstruire», l’élu oyonnaxien Michel Perraud semble avoir décidé de s’inscrire dans la grande lignée des maires bâtisseurs. Ainsi, le clos Convert cédera-t-il la place, en accord avec la Semcoda, à un immeuble de 30 logements, à une cour plus grande pour l’école maternelle Simone Veil, établissement nouvellement créé, et à de nouvelles places de stationnement incluant des arrêts minutes pour les parents. Bâtiment chargé d’histoire, l’ancien centre hospitalier est appelé à devenir une cité administrative. L’ancien centre logistique de Berchet, lui, doit accueillir le quatrième Décathlon de Rhône-Alpes avec 2995 m2 de surface de vente, 35 emplois en CDI et 15 en CDD. La mairie a par ailleurs lancé une opération de renouvellement urbain pour le quartier de la Forge avec la création d’une maison des services qui décloisonnera le centre social, une réhabilitation complète de l’habitat et la déconstruction du 13 de la rue Flaubert. Enfin, à la Croix-Rousse, un vaste chantier doit réunifier les parties hautes et basses de la ville. Au total, Semcoda investit quelque 36 millions d’euros à Oyonnax, 10 pour la cité administrative, 20 pour la Croix-Rousse et 6 pour le Clos Convert. Car soucieuse de ne pas augmenter les impôts, la mairie a largement fait appel aux investisseurs privés. …