Patinoire : Tout schuss !

par | 12 janvier 2012

Planet Minia, un nouveau rendez-vous à Bourg pour les fans de glisse.

Vous vous rêvez en Patrick Chan ou Miki Andô, les champions du monde de patinage artistique ? Ou, plus simplement, vous êtes un fan de la glisse ? Toujours est-il qu’à Bourg, l’offre de patinage était jusque-là réduite à sa plus simple expression : une patinoire ouverte quelques semaines l’hiver, place de la Comédie à Bourg. De quoi en frustrer certains, à l’image de Miguel Santos. «Passionné de patin depuis l’enfance, je devais me rendre à Lyon pour m’exercer, explique-t-il. Cela m’a donné l’idée de créer, plus tard, ma propre patinoire. Et il y a quatre ans, j’ai décidé de concrétiser mon projet. J’ai rencontré des conseillers financiers, réalisé une étude de marché… Je me suis rendu compte que la structure de la ville fonctionnait bien. Au début, je pensais réaliser une piste en glace, de 56 x 26 mètres. Mais le budget était trop important, nécessitant un investissement d’1,5 million d’euros. Je suis donc parti sur une piste synthétique, en polyéthylène.» Ce polymère blanc, particulièrement résistant, convient bien à la pratique des patins. Et n’est pas froid, détail d’importance.

«A cette patinoire de 225 m2, nous avons ajouté, avec mon associée, des aires de jeux pour les enfants, poursuit Miguel Santos. Ce concept de parc indoor est assez répandu au Royaume-Uni ou en Belgique, mais en France, c’est encore assez confidentiel, même si cela séduit beaucoup.» Pensez donc ! Il pleut, vous ne savez pas trop quoi faire avec votre progéniture, et hop ! Direction Planet Minia. Là, c’est le bonheur pour tous les âges. Tour de grimpe avec élastiques, labyrinthe géant, mini piste de karting, sans oublier les snack…

De quoi passer une après-midi sympa. Mais le gérant n’en néglige pas moins les extérieurs : «pour les beaux jours, nous prévoyons d’installer 1000 m2 de jeux dehors, décrit-il. C’était l’un des critères qui nous a fait choisir ce bâtiment – anciennement Fonlupt Services, NDLR – que de pouvoir nous étendre en extérieur». Cet emplacement, au milieu de la zone Cenord, peut surprendre. Il est en fait logique. «Nous ne sommes pas loin du centre ville et sommes desservis par deux lignes de bus, poursuit Miguel Santos. On pense également développer une partie séminaires pour les entreprises».
Et de projets, l’équipe ne manque pas. Elle caresse notamment le rêve de pouvoir dupliquer son parc dans d’autres villes, «à long terme».

0 commentaires

Découvrez également :

Électricité : du solaire solidaire en Cœur de Savoie

L’astre solaire était au rendez-vous pour l’inauguration d’une centrale photovoltaïque d’un genre nouveau, à L’Atelier des quais, à la gare de Saint-Pierre-d’Albigny, le 9 juillet dernier. Coeur de Savoie ouvre ainsi une ère de solidarité énergétique. La centrale...

LIRE LA SUITE

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 19 juillet 2024

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°29 du 19 juillet 2024 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Édition Savoie (73) : Édition Haute-Savoie (74) : Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en...

LIRE LA SUITE

Bois : le Haut-Savoyard Alsos repris par G2C New Co

En redressement judiciaire, les sociétés haut-savoyardes Alsos, Entreprise André Roux et Élan sont reprises, à la barre du tribunal, par le groupe G2C, qui diversifie ainsi ses marchés et accélère sa croissance. Le tribunal de commerce a entériné, le...

LIRE LA SUITE

Publicité