Pêche dans le Léman : prises en baisse

Pour la cinquième année consécutive, les captures de poissons dans le lac Léman sont en baisse en 2018 : de 19 % par rapport à 2017 et de 40 % par rapport à 2015. Le tonnage globalement pêché s’établit à 686 tonnes. Les 140 professionnels sortent à eux seuls 90 % du total (615 t). Les deux espèces les plus représentées, la féra et la perche, atteignent, pour la première fois depuis 2008, un niveau similaire : 280 t pour la première, 279 t pour la seconde, ce qui traduit une baisse de 66 % pour la féra. Enfin, si les captures de brochets et d’ombles-chevaliers restent stables, celles de truites chutent de 31 % en un an et de 57 % par rapport à 2015. La perche, elle, continue de proliférer (+ 38 % de prises par rapport à 2015). Tout comme l’écrevisse signal (espèce exotique envahissante), dont les captures sont en hausse de 67 % par rapport à 2015.

Un nouveau règlement vient d’être validé par la Commission internationale de la pêche dans le Léman pour la période 2021-2025. Plusieurs modifications techniques et matérielles y ont été apportées pour “assurer une exploitation durable des peuplements piscicoles“. Il doit être validé par la France et la Suisse en 2020.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ