Plaine Tonique : les travaux à venir

Plaine Tonique : les travaux à venir

La base de loisirs de la Plaine Tonique s’apprête à faire peau neuve. Hébergement, restauration, infrastructures nautiques, activités ludiques… Tout y passe.

« Nous allons repenser l’entrée du site, actuellement très minérale, en répartissant différemment le stationnement », annonce Marielle Béguet, directrice du tourisme de la CA3B, la Communauté d’agglomération du bassin de Bourg-en-Bresse. C’est par là que la collectivité compte démarrer la réhabilitation de la Plaine Tonique. Considérée comme un site touristique phare du territoire, la base de loisirs de Montrevel-en-Bresse devrait en effet connaître cinq années de travaux à partir de 2020, le temps d’améliorer sa qualité paysagère et sa qualité d’accueil, puis de la doter de nouveaux équipements, avec entre autres objectifs, une saisonnalité élargie. L’agglomération en est à désigner l’équipe de maîtrise d’œuvre (lire notre édition du 11 avril).

Aspects paysagers et accueil

La première  phase consistera donc à créer un nouveau parking et à réaménager l’ancien, avec davantage de végétation. Suivra l’espace aquatique. « La piscine figure parmi les équipements majeurs. Les travaux qui y seront conduits viseront à répondre à la nécessité d’accueillir les scolaires, la natation étant inscrite dans le socle commun de connaissances et de compétences en primaire », relève Claudie Saint-André, vice-présidente à l’urbanisme. « Cela demande d’améliorer l’isolation de l’enveloppe pour une ouverture sur une saison plus longue », ajoute la directrice du tourisme. Globalement, toutes les infrastructures permettant les activités, notamment nautiques, seront remises à niveau.

La troisième phase concerne le hall d’accueil. « Nous voulons en faire un bâtiment central, avec un geste architectural fort qui le rende parfaitement identifiable et repérable », indique Marielle Béguet. Autre équipement majeur, le camping doit également être réaménagé. Trente-huit des mobile homes vont être changés. Les aspects paysagers vont être modifiés pour laisser davantage de place à la verdure et répondre, en particulier, aux attentes de la clientèle, nombreuse, du Benelux. Un rideau végétal doit notamment séparer le camping de la plage. Il est question également de créer des hébergements sur l’eau.

Infrastructures nouvelles

Toutes les infrastructures nouvelles seront créées dans une quatrième phase : une auberge de jeunesse et un espace d’animations indoor du côté des équipements dédiés aux activités de groupe, un hôtel, un nouveau restaurant et un espace bien-être en entrée de site, sur la partie aquatique.

Enfin, le projet prévoit de mettre en avant le tour des lacs. La Plaine Tonique étant le point de départ de l’une des deux seules bases VTT labellisées du département, l’agglomération voudrait créer à proximité, une zone de jeux à deux roues. Il est question également de mieux connecter la base de loisirs au centre de Montrevel et à La Traverse, la voie verte qui relie Jayat à Attignat.


Par Sébastien Jacquart

Une Eco de l'AinCet article vient en complèment du papier paru dans le magazine ECO de l’Ain du 11 avril 2019 sur la Plaine Tonique. Pour retrouver l’intégralité des articles de notre hebdomadaire, mais aussi de nos suppléments et hors-séries, c’est ICI.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ