Du potentiel pour les énergies renouvelables

par | 9 Août 2018

Alec 01 a fait le point sur l’état des lieux des énergies renouvelables dans l’Ain et les moyens d’investir localement.

Alec 01 (Agence locale de l’énergie et du climat, ex-Hélianthe) organisait à Montrevel-en-Bresse le 8 juin, une conférence sur “Comment produire de l’énergie localement et durablement”, avec un état des lieux et le témoignage de trois porteurs de projets.

Parmi les témoins, Thierry Thenoz, agriculteur à Lescheroux, est revenu sur l’aventure qui a consisté à créer, sur son exploitation céréalière et porcine, une unité de méthanisation pour la production d’électricité en cogénération. Engagé en 2006, le projet n’aura vu le jour qu’en 2012. « Quand nous nous sommes lancés, il n’existait aucune réglementation. Il a fallu définir le cadre », se souvient-il. Les choses sont sans doute plus simples, aujourd’hui.

Implications citoyennes

Bresse Énergie Citoyenne invite pour sa part tous les citoyens de la communauté d’agglomération du bassin de Bourg-en-Bresse qui le souhaitent, à participer au financement de projets d’énergies renouvelables sur le territoire. Cette SAS rassemble aujourd’hui 130 personnes pour un total de 70 000 euros d’engagements citoyens. Des actionnaires rémunérés au taux du livret A, tout le reste des fonds étant réinvesti. Cette approche a permis de lancer une première tranche de trois installations photovoltaïques pour un total de 1 000 m2 dont la première est inaugurée ce jeudi 14 juin à Étrez.

Quant à Jean-Louis Dufour, maire de Chamole (Jura), il a expliqué comment la commune avait obtenu l’adhésion de ses 180 habitants, autour d’un projet éolien d’une capacité équivalente à la consommation annuelle de 25 000 habitants (la communauté de communes compte 23 000 âmes). « Nos concitoyens ont été consultés et impliqués à chaque étape et nous avons veillé à une meilleure répartition des redevances versées pour l’occupation des terrains. Au final, nous n’avons enregistré que huit avis négatifs, lors de l’enquête publique. » Autour de ce projet gravitent une association, Vents du Grimont, une société coopérative d’intérêt collectif, Jurascic, et une société d’économie mixte qui associe l’association, la collectivité et des partenaires privés. « Des outils à disposition pour financer d’autres projets d’énergie renouvelable sur le territoire. »

Marges de manœuvre

« À l’échelon mondial, les premières sources d’énergie sont le pétrole (32 %), le charbon (28 %) et le gaz (22 %). Le nucléaire, lui, ne pèse que 5 %. Au rythme de consommation actuel, il ne reste que 50 ans de pétrole et de gaz, et 100 ans de charbon. C’est pourquoi il nous faut diversifier les ressources, a rappelé Valentin Roux, conseiller chez Alec 01. En France, les énergies renouvelables représentent moins de 20 %. L’hydroélectricité est déjà pratiquement au maximum de ses capacités, avec 10,1 % du total. L’objectif de l’État est de doubler la part des renouvelables à l’horizon 2030, en passant l’éolien de 6 à 20 % et le solaire photovoltaïque de 2 à 7 %. Des énergies dont le prix de revient est passé en dessous de celui du nucléaire. » Dans l’Ain, les renouvelables représentent 22 % de la consommation énergétique locale, avec 4 198 GWh/an. « Mais, il s’agit en grande partie d’hydroélectricité (71 %) et de bois énergie (20 % environ), commente Valentin Roux. Le reste représente moins de 10 %, ce qui laisse des marges de manœuvre importantes. »


Contexte

La conférence organisée par Alec 01, vendredi 8 juin, s’inscrivait dans le cadre du débat pluriannuel voulu par la loi sur la transition énergétique pour établir le mix énergétique français pour la prochaine décennie. Les débats à l’issue de la conférence étaient donc retranscrits.


Par Sébastien Jacquart

Eco de l'Ain 12 186Cet article est paru dans ECO de l’Ain du 14 juin 2018. Il vous est exceptionnellement proposé à titre GRATUIT. Pour retrouver l’intégralité des articles de notre hebdomadaire mais aussi de nos suppléments et hors-séries, c’est ICI

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 30 juillet 2021

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°30 du 30 juillet 2021 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Édition Savoie (73) : Édition Haute-Savoie (74) : Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en...

LIRE LA SUITE

(Im)passe sanitaire ?

L’extension progressive du passe sanitaire, depuis le 21 juillet, inquiète les professionnels concernés, qui craignent une désertion de leur clientèle. Moins 70 % pour les cinémas, moins 50 % pour les parcs d’attraction, moins 40 % pour les théâtres… Une...

LIRE LA SUITE

Musée de la Résistance Nantua

Visite au cœur du Musée de la Résistance

Cette été, le site mémoriel s'ouvre aux familles et aux plus jeunes, avec un espace dédié, en plus de ses expositions temporaires et de ses collections habituelles. Depuis le 5 juillet, le Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Ain (MRDA) dédie un espace...

LIRE LA SUITE

Pompiers secours canyon

On n’escalade pas la montagne en tongs

Au début de l’été, l’équipe spécialisée de secours en milieu périlleux et montagne de l’Ain a réalisé une démonstration de sauvetage en canyon, à Cerveyrieu. Au sein du service départemental d’incendie et de secours (Sdis) de l’Ain, une unité est spécialisée pour...

LIRE LA SUITE

Publicité

Pin It on Pinterest