Le 23 janvier, Daniel von Wyl, président de MDP Maxon France, et Alain Pontille, directeur général, ont posé la première pierre du futur bâtiment Maxon France 4.0 à Beynost. Avec la création de ce futur centre d’innovation et de production dédié aux systèmes mécatroniques dans la région Auvergne Rhône-Alpes, le groupe suisse (3 000 personnes dans le monde pour un CA de 530 millions de francs suisses) confirme sa volonté de s’implanter durablement en France et affiche son ambition de se positionner comme un acteur majeur de la conception de systèmes mécatroniques.

Cet investissement, à hauteur de 10 millions d’euros, consiste en l’achat d’un terrain de 12 600 mètres carrés sur la ZAC des Malettes, pour ériger un bâtiment de 4 300 mètres carrés. Celui-ci sera composé de 1 600 mètres carrés dédiés à la production, 900 mètres carrés au stockage, 1 500 mètres carrés aux bureaux. L’ambition du groupe est de doubler son chiffre d’affaires sur le marché français, à l’horizon 2030. Un chiffre qui s’est élevé en 2019, à 21,4 millions d’euros.

Maxon a posé la première pierre de ses bâtiments à Beynost