Salomon : de virages en sommets

Salomon : de virages en sommets
Salomon : de virages en sommets
Notez cet article !

2008 : l’entreprise ferme sa dernière usine en france. 2018 : elle est numéro un mondial du trail. Focus sur une transformation réussie.

Lors de sa création, en 1947, Salomon fabriquait des carres de ski. C’est peut-être de là que lui vient cette culture de bien s’accrocher, même quand la pente est raide et glissante. Et ce fut le cas dans les années 1990 et 2000 : aux premiers licenciements sur fond d’hiver sans neige (1990), ont succédé les transferts de production vers la Roumanie puis les fermetures des usines françaises, en Chautagne (1998) et à Rumilly (2008).

Avec entre les deux, des restructurations sévères (2004, 2005-2006). Certains y virent la conséquence de la vente de l’entreprise à des capitaux extérieurs au territoire : Adidas en 1997 puis Amer Sports en 2005. L’exigence de rentabilité élevée des groupes et leur capacité à trancher dans le vif quand elle n’est pas au rendez-vous a bien sûr joué. Mais la conjoncture aussi, avec un marché du ski en net repli. Et il ne faut pas oublier qu’à l’inverse, Adidas puis Amer Sports ont aussi apporté à Salomon des moyens et des savoir-faire.

Le virage du souple

La parenthèse Adidas (1997-2005) fut courte mais déterminante. Sous l’égide de la marque aux trois bandes, Salomon a su passer de spécialiste du “hard” (les matériaux durs : chaussures, fixations et planches de ski, roues de vélo avec Mavic…) à experte du “soft” (matériaux souples). C’est ce qui lui a permis de réussir le virage de la “désaisonalisation”, après lequel elle courait depuis le milieu des années 1980 avec les rachats de TaylorMade en 1984, de Mavic en 1994, d’Arc’Teryx en 2001…

Dès 2009, grâce aux vêtements et aux chaussures, Salomon réalise ainsi plus de la moitié de son chiffre d’affaires (CA) en dehors du ski. Et c’est presque 70 % aujourd’hui. L’entreprise a engrangé près de 875 millions d’euros de chiffre d’affaires l’an passé (estimation Eco), poursuivant sa croissance. Mais sa piste reste parsemée de virages à négocier : la digitalisation du commerce, la conquête des marchés chinois et américains, l’implantation sur le segment de la course à pied sur route (face à des géants comme Asics, Nike ou… Adidas). De sacrés défis en perspective pour le millier de salariés de l’ “Annecy design center”.


Par Éric Renevier

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux-sociaux-ECOMEDIA

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24 Attestation parution par mail Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS


MAG ECO SAVOIE MONT BLANC


MAG ECO DE L'AIN


PUBLICITÉ

MAG L'EXTENSION


MAG ECO NORD ISÈRE



ARTICLES RÉCENTS

Plasturgie : les industriels dans le train de l’innovation

Plasturgie : les industriels dans le train de l’innovation

Allizé Plasturgie et Plastipolis se sont retrouvés au commissariat à l’énergie atomique de Grenoble (CEA). Un événement placé sous le signe de l’innovation. Plastic’Aura Events aura été un succès. Près de 150 personnes se sont déplacées au Commissariat à l’énergie...

Quinson-Fonlupt se modernise

Quinson-Fonlupt se modernise

Archivage électronique, ERP, nouveaux équipements, nouvelle offre… L'entreprise familiale de 140 ans se refait une jeunesse. Spécialiste de la collecte et de la valorisation des déchets à Saint-Denis-lès-Bourg, Quinson-Fonlupt annonce pour la rentrée, le lancement...

Le Fumet des Dombes déjà trentenaire

Le Fumet des Dombes déjà trentenaire

L’entreprise familiale s’attache à valoriser la carpe des étangs depuis 1988. « Nous n’avons pas vu passer ces trentes années! Elles ont été riches et denses, sourit Chantal Rolland, directrice générale de l’entreprise Le Fumet des Dombes. Dès le départ, notre...

Glaces des Alpes vise l’excellence du goût

Glaces des Alpes vise l’excellence du goût

Le maitre artisan glacier annécien élabore glaces et sorbets de qualité pour les restaurateurs et glaciers de France. Avec 200 parfums au catalogue, Glaces des Alpes met l’eau à la bouche. La société d’Allonzier-la-Caille, créée il y a trente ans par deux amis...

L’abbaye d’Aulps s’ouvre à la réalité augmentée

L’abbaye d’Aulps s’ouvre à la réalité augmentée

Le site cistercien du Haut-Chablais propose depuis mi-juillet des visites en réalité augmentée, smartphone en main ou, encore plus immersif, casque sur les yeux. C’est une première pour un site touristique en Pays de Savoie : l’abbaye d’Aulps propose une visite en...

Saint-Genix : le sein des saints de la brioche

Saint-Genix : le sein des saints de la brioche

La brioche fourrée de pralines, spécialité de Saint-Genix-sur-Guiers, connaît un succès légendaire. La légende raconte que Sainte-Agathe, martyre sicilienne du IIIe siècle eut les seins coupés parce qu’elle n’avait pas abjuré sa foi mais qu’ils repoussèrent...

RECEVOIR LES ACTUS ECOMEDIA :

Articles Premium

ARTICLES PREMIUM


ARTICLES PREMIUM

This category can only be viewed by members.

Votre magazine ECO Nord Isère du 10 août 2018

Votre magazine ECO Nord Isère du 10 août 20184.3 (86.67%) 9 votes 100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Nord Isère n°32-33 du 10 août 2018 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés Premium. Le saviez-vous ? Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf (nécessite un compte […]

Contenu reservé aux abonnés premium

Je me connecte → log in

Je m’abonne → Premium Digital un an, Premium Digital 1 jour, Premium Digital 1 semaine, Premium Digital 1 mois or Premium Digital 6 mois

Besoin d'aide ? → digital@groupe-ecomedia.com