Santé : Labaronne-Citaf améliore l’accès à l’eau des populations vulnérables

par | 20 Avr 2020

L’entreprise nord-iséroise continue à construire et installer des citernes souples qui viennent apporter de l’eau aux plus défavorisés.

L’actualité est accaparée par le Covid 19 et la crise sanitaire qu’il fait vivre au monde. Pour autant, bien des maladies surviennent aussi et tout le temps en raison de l’eau qui se raréfie (réchauffement climatique) ou de sa qualité qui se détériore. Inventeur de la citerne souple, Labaronne-Citaf fabrique depuis 60 ans des solutions souples pour le stockage, le traitement et le transport de nombreux liquides jusqu’à 2 000 m3. En collaboration avec plusieurs industriels, ses équipes conçoivent des produits sur-mesure à partir de tissus techniques adaptés aux différents types de stockage, qu’ils soient temporaires ou définitifs. Plus de 3 000 citernes souples sont ainsi fabriquées chaque année à Pont-Evêque (38), pour être ensuite installées dans le monde entier, au service de la Protection Civile, des Armées, des Organisations Humanitaires Internationales, des Collectivités, de l’Agriculture, l’Industrie, le BTP et l’Environnement.

L’accès à l’eau potable est devenu un enjeu majeur du 21 siècle. L’OMS recommande en effet un minimum de 20 litres d’eau par jour et par personne pour satisfaire les besoins fondamentaux d’hydratation et d’hygiène. Un idéal loin d’être atteint : 4,5 milliards de personnes (soit 60% de la planète) n’ont pas accès à des services d’assainissement totalement sécurisés  et 2,3 milliards de personnes ne disposent même pas des installations sanitaires de base.

Don et défi sanitaire 

Labaronne-Citaf a choisi de faire don de 2 citernes à l’association Le passe jardin, un réseau de jardins partagés en Auvergne-Rhône-Alpes, pour stocker et utiliser l’eau de pluie en prévision des périodes de sécheresses afin d’irriguer les jardins et ainsi garantir un potager préservé et de qualité. De plus, la société nord-isérois s’engage également aux côtés des ONG qui œuvrent au quotidien pour apporter des solutions concrètes aux populations. Elle leur fournit depuis plus de 30 ans des solutions de stockage d’eau résistantes et adaptées aux réalités du terrain. En 2019, à l’occasion de ses 60 ans, l’entreprise a accompagné l’ONG Solidarités International dans sa lutte contre les maladies hydriques qui tuent chaque année plus de 2,6 millions de personnes. L’eau, l’autre combat sanitaire !

Photo : Benoît Balandras, président de La Baronne-Citaf et Thomas Sénéclauze, associé. ©EM

________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Par Eliséo Mucciante

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Iceda

Iceda, un traitement de choc

EDF a inauguré à la centrale du Bugey son Installation de conditionnement et d’entreposage de déchets activés. Avec la mise en route de l’Installation de conditionnement et d’entreposage de déchets activés (Iceda), les représentants de la centrale du Bugey...

LIRE LA SUITE

Un smart grid pour Ferney-Voltaire

Pays de Gex Énergies annonce le lancement de son Smart Grid, qui fonctionnera avec six sources énergétiques différentes. Six sources d’énergie, voilà ce que devrait apporter la société d’économie mixte à opération unique (Semop) Pays de Gex Énergies à plusieurs...

LIRE LA SUITE

Votre magazine ECO de l’Ain du 2 décembre 2021

100% en ligne, feuilletez votre magazine ECO de l'Ain n°48 du 2 décembre 2021 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Le saviez-vous ? Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf, l'imprimer, mais aussi...

LIRE LA SUITE

Publicité

Pin It on Pinterest