Toploc privilégie l’humain et les vacances nature

par | 16 août 2022

À Annecy, la plateforme en ligne de petites annonces de locations de vacances vise les séjours loin des villes et sélectionne des hôtes valorisant leur territoire. Expériences à la clé.

« Où vais-je dormir et comment je m’occupe ? », sont les deux interrogations auxquelles veut répondre Toploc, la plateforme en ligne de petites annonces de locations de vacances relancée à la mi-janvier. Ses coassociés Guillaume Mottier et Clément Ferey, qui ont fait carrière dans le digital (le premier chez eBay et le second chez Spotify) à l’international, ont changé de vie en rachetant la base de données clients de ce site créé par un particulier.

Depuis qu’ils l’ont doté de nouvelles technologies, les annonces commencent à affluer : 2 700, à date, pour louer maisons, chalets, chambres d’hôtes, gîtes et autres hébergements insolites types troglodytes, cabanes dans les arbres, yourtes, péniches… (14 modes d’hébergement sont référencés) à la montagne, la mer et la campagne, mais pas en ville.

Exemple de chalet à louer à Saint-Bon-Tarentaise. DR

« Notre positionnement est basé sur l’humain en privilégiant des hôtes qui sont des prescripteurs de leur région, dans un cadre nature », explique son pdg Guillaume Mottier, qui enregistre cet été environ 20 demandes de réservation par jour.

Zéro commission sur les locations

Sur Toploc, pas de paiement en ligne ni d’émission de contrat, juste des services de mise en relation. Le duo, qui veut faire vivre des expériences à ses clients, propose désormais des activités sportives en partenariat avec Manawa. D’ici la fin août, il agrégera aussi les offres de Wecandoo, spécialiste des ateliers d’artisanat et, par la suite, des visites culturelles.
Pour pouvoir vivre de leur business, Guillaume Mottier et Clément Ferey ont créé deux abonnements aux tarifs accessibles, incluant la synchronisation avec les calendriers des autres plateformes (Airbnb, Abritel…).
La start-up installée aux Papeteries de Cran, qui vend également des sites internet personnalisés, table sur 3 500 annonces en ligne cette année, le double en 2024 avec un chiffre d’affaires de 25 000 euros en année 1 avec quatre collaborateurs, et 200 000 € en année 3.


Patricia Rey


0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez également :

Fonds frontaliers 2023 : combien touche votre commune ?

À l’occasion du vote de la 51e tranche de la Compensation financière genevoise, découvrez en détail les montants versés aux communes haut-savoyardes. Le Département de la Haute-Savoie a reçu 275,7 millions d’euros en 2023, en hausse de 10,6 millions d’euros sur un...

LIRE LA SUITE

Panorama économique Industrie 2024

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine hors-série "Panorama économique Industrie 2024" sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf,...

LIRE LA SUITE

Publicité