Selon l’enquête de conjoncture réalisée par l’Observatoire d’Aintourisme du 10 au 16 décembre, 75 % des opérateurs touristiques de la partie montagne du département affichaient leur optimisme pour la saison. « Un indice de confiance bien supérieur aux précédents hivers », commente Aintourisme. Pour la première fois, la communication territoriale est perçue comme moteur. Un critère cité par près de la moitié des répondants, derrière la notoriété des établissements (74 % de citation). Les opérateurs touristiques comptent toujours sur la fidélisation de leur clientèle (43 %) et les travaux de réhabilitation qu’ils ont pu effectuer (42 %).

Malgré tout, la situation nationale actuelle préoccupe près d’un professionnel sur quatre, qui craint un impact des grèves sur sa fréquentation. Certaines problématiques locales sont également évoquées : problèmes d’accès, de travaux, de politique locale… qui peuvent peser sur l’activité touristique. Les volumes de réservations pour l’ensemble de la saison d’hiver étaient, au moment de l’enquête, jugés satisfaisants par 72 % des répondants. Les réservations pour janvier s’annonçaient bonnes, mais avec encore quelques faiblesses pour les vacances d’hiver de la zone A.

Neige aux Plans d'Hotonnes © E.Bebi OT Bugey Sud