Retour aux oubliettes pour le tunnel sous le Semnoz

par | 27 Nov 2020

Le tunnel sous le Semnoz était sorti des oubliettes en 2018 avec le programme Lola (Liaisons Ouest du lac d’Annecy) porté par le Conseil Départemental 74 et la communauté d’agglomération du Grand Annecy. Il y retourne suite à la vague verte qui a bouleversé le paysage politique haut-savoyard. Frédérique Lardet, la nouvelle présidente de Grand Annecy, a cosigné avec François Astorg, Bruno Lyonnaz, Michel Béal et Marc Rollin, les maires d’Annecy, Sevrier, Saint-Jorioz et Duingt, une lettre adressée à Christian Monteil, le président du conseil départemental 74, pour demander l’abandon du projet. « Nous faisons ce pour quoi nous avons été élus. Le tunnel n’allait pas résoudre les problèmes de circulation mais simplement les déporter, en créant des risques de pollution pour l’eau du lac. Nous comptons sur le Département pour nous accompagner dans la mise en œuvre de solutions de mobilité du 21e siècle », précise Frédérique Lardet. Christian Monteil, le président du Conseil départemental 74, n’est pas vraiment surpris mais ne cache pas sa déception :  « nous allons délibérer sur ce dossier mais le retrait de l’agglomération qui devait financer le raccordement du tunnel à son réseau routier signe clairement l’abandon de Lola. Sans tunnel, le bus à haut niveau de service perd tout son sens »

À l’étude depuis très longtemps, le tunnel sous le Semnoz avait soulevé de nombreuses critiques lors de la phase de concertation. Les conclusions de la commission nationale du débat public étaient également sévères à l’encontre de l’ouvrage destiné à désengorger les rives du lac d’Annecy.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest