L’industrie française semble vouloir – enfin ! – monter dans le train de la révolution numérique. Rares, en effet, sont les entreprises qui regrettent de prendre ce virage en tous points bénéfiques. Après une perte de compétitivité et de marchés, le tissu industriel français, comme celui d’Auvergne-Rhône-Alpes, se ressaisit. S’agirait-il des effets des déclarations du […]