Vaccination dans l’Ain : les premières injections

par | 13 Jan 2021

Résidents d’Ehpad, personnels soignants et professionnels des services à la personne âgés de plus de 50 ans ont commencé à recevoir leurs doses.

La vaccination contre la covid-19 a commencé, dans l’Ain, juste avant le week-end des 9 et 10 janvier, au centre hospitalier de Bourg-en-Bresse et dans les établissements d’hébergement de personnes âgées dépendantes qui lui sont rattachés. Sur 1 600 résidents des 17 Ehpad concernés, 42 ont reçu leur première injection aux Pélicans et 15 à l’Hôtel-Dieu, le vendredi. De même, 50 à 60 personnels hospitaliers ont pu être piqués, dès le jeudi. Ils sont 600 à être éligibles, ainsi que 800 sapeurs-pompiers.

Logistique contrainte

L’opération a demandé à l’hôpital Fleyriat de s’équiper d’un super congélateur. Le vaccin Ffizer-BioNTech, seul disponible pour le moment, nécessite en effet un stockage à -80 °C. L’établissement a reçu, dans un premier temps, 4 875 doses qui, une fois reconstituées, se conservent 6 heures à température ambiante, entre 2 et 25 °C. Frédérique Labro-Gouby, sa directrice, insiste sur ces contraintes logistiques particulières, les « conditions de sécurité à mettre en œuvre pour une vaccination sûre » et la préoccupation de ne perdre aucune dose. Pour toutes ces raisons, le nombre de centres de vaccination ouverts sur le département sera d’abord limité à cinq ou six, avec pour ambition toutefois de mailler tout le territoire et d’offrir un égal accès au vaccin. Cela devrait, assurent les autorités, suffire à couvrir la population ciblée dans l’immédiat : résidents des Ehpad, professionnels de santé et des services à la personne âgés de plus de 50 ans ou présentant des risques de comorbidité.

Deux circuits de distribution cohabitent selon que l’Ehpad est associé ou non à un hôpital. Pour les structures autonomes, les pouvoirs publics ont souhaité maintenir les sources habituelles, à savoir les officines pharmaceutiques. Trois expérimentations ont été conduites le 7 janvier, avant une généralisation des approvisionnements, le 17 janvier. « Pour autant, les établissements n’attendent pas. Ils mettent ce temps à profit pour mener les consultations prévaccinales en coordination avec les médecins traitants de territoire, notamment pour recueillir le consentement des personnes », assure la préfète de l’Ain, Catherine de la Robertie.

Consentement et contre-indications

Ce recueil du consentement ne pose pas de problème majeur, sur les premières cibles. « La vaccination est bien acceptée dans les Ehpad, par les résidents comme par les familles, estime la préfète. Ce qui limite principalement la possibilité de réaliser les injections, aujourd’hui, ce sont les contre-indications médicales. En particulier, il ne faut pas avoir été malade de la covid au cours des trois derniers mois, ni déjà vacciné contre la grippe au cours des trois dernières semaines. »

Et Catherine de la Robertie de défendre le choix des publics cibles : « Les résidents des Ehpad sont la population la plus fragile. Nos établissements ont payé un lourd tribut à cette maladie, avec plus de 500 décès. » Quant à prioriser les soignants et professionnels des services à la personne, « c’est protéger, là encore, les plus exposés ».


Mise à jour du 14/01 : L’hôpital de Fleyriat a mis en ligne, un service de réservation pour l’accès à son centre de vaccination.

La campagne vaccinale se poursuit avec l’élargissement, à compter du lundi 18 janvier, à toutes les personnes de plus de 75 ans.

Outre Bourg-en-Bresse, deux centres de vaccination ont ouvert ces derniers jours, dans l’Ain, à Belley et à Oyonnax. À partir de ce jeudi après-midi, tous les centres de vaccination en France seront progressivement répertoriés sur le site www.sante.fr.


Par Sébastien Jacquart

Photo : Président du Conseil de l’ordre des médecins dans l’Ain, le Dr Robert Lacombe a montré l’exemple. Il compte parmi les premiers à recevoir le vaccin, dans le département.

2 Commentaires

  1. PHILIPPE MOREL-LAB

    je recherche de téléphone du centre de vaxinnation de Fleyriat

    Réponse
    • Sébastien Jacquart

      Bonjour,

      Pas de numéro de téléphone à notre connaissance, mais un service de réservation en ligne (voir la mise à jour que nous venons de réaliser).
      Cordialement

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Un nouveau défi pour le lycée Voisin

Les élèves du bac pro Carrosserie construction ont reproduit en miniature, 85 figures de radiateur à l’effigie des voitures Voisin, pour le Rallye des marques. Après la création de totems distributeurs de gel...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest