Vis ma vie d’entrepreneuse sur les roues

par | 16 Sep 2021

Ipac a lancé un nouveau programme pour les entrepreneuses cet été, une réussite selon deux participantes.

Le 25 août, Élodie Abad a pu découvrir, le temps d’une journée, la vie de Sandra Volo, artisane. Le tout s’est réalisé grâce au programme “Vis ma vie d’entrepreneuse” lancé cette année par le réseau Initiative France et qui a débuté cet été pour Ipac (Initiative plaine de l’Ain côtière). « Ma société de savonnerie artisanale est en cours d’immatriculation et on m’a proposé de passer une journée avec une entrepreneuse en activité, explique Élodie Abad, future cheffe d’entreprise. C’est une occasion de poser énormément de questions par rapport aux démarches et de voir comment elle fonctionnait. » Pour Sandra Volo, ce programme est un peu un moyen de rendre l’aide que l’Ipac lui a donnée lors de la création de sa société. « Je possède, depuis 2017, un petit salon de thé au centre de Lagnieu, où je réalise ma propre torréfaction. Le réseau Initiative de la Côtière m’a demandé si ça m’intéressait d’aider une “petite” à s’installer. Et c’est ainsi que nous avons passé une journée ensemble. » Si c’est la première fois que Sandra Volo prenait part à ce programme, ce n’est certainement pas la dernière. « Aider quelqu’un à mettre le pied à l’étrier est quelque chose d’important. Et ce n’est pas comme un stagiaire adolescent. Avec ce programme, on rencontre quelqu’un qui sait où il va et ce qu’il veut faire. Un adulte a une autre approche. Il sera plus à l’écoute, plus responsable et plus mature. Ce temps d’échange est peut-être moins chronophage qu’avec un jeune qu’il faudra prendre en main de A à Z. »

Elles sont toutefois unanimes. Un jour, c’est trop court. « Pour avoir le temps de poser ou même de penser à d’autres questions, deux-trois jours auraient été plus adaptés, commente Élodie Abad. Les personnes introverties doivent également avoir le temps de se sentir à l’aise. »

Trop court

En mettant en place ce programme, le réseau Initiative souhaite développer la part des femmes parmi les entrepreneurs financés et accompagnés chaque année par ses structures. Il espère renforcer par la suite la présence de femmes dans sa communauté bénévole. Les deux femmes, elles, comptent garder contact. Sandra Volo étant devenue, d’une certaine manière, la “marraine” d’Élodie Abad dans le monde de l’entreprise.


Les entrepreneuses à l’honneur

La douzième édition du concours Initiative O Féminin est lancée. Organisé par Initiative Plaine de l’Ain Côtière, France Active et Initiative France en Auvergne Rhône-Alpes, le concours récompense des entrepreneuses financées et accompagnées par les deux réseaux AuRA. Six prix différents peuvent distinguer les candidates : le grand prix Initiative O Féminin, le prix impact, le prix innovation, le prix quartiers, le prix territoire rural et enfin le prix agriculture. À la clé, 17 500 euros à gagner, mais aussi un label permettant de renforcer la crédibilité des projets vainqueurs. Les dossiers de candidature sont à retourner complété avant le 30 septembre. Le jury final se tiendra le 29 novembre à Lyon. Toutes les inscrites auront accès aux animations du rendez-vous Meet-up du 15 au 17 novembre pour booster leurs compétences digitales.


Joséphine Jossermoz

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Ski : les ESF prennent le virage du “toute-saison”

À la veille de l’hiver, le Syndicat national des moniteurs du ski français fait le point et affiche ses ambitions pour 2023. Avec ses 17 000 “pulls rouges” (et 300 nouveaux diplômés par an) répartis dans 220 écoles, 2,5 millions de clients, 4 000 jeunes en...

LIRE LA SUITE

Ski alpin : un Critérium sans les dames

À Val d’Isère, la 67e Coupe du monde de ski alpin ne durera qu’un week-end, les 10 et 11 décembre, en l’absence des épreuves féminines, au grand dam de l’organisation. Le Critérium de la première neige de Val d’Isère ouvre traditionnellement le bal des épreuves de...

LIRE LA SUITE

Publicité