Ils ont entre 15 et 20 ans. Scolarisés au CFA du BTP à Bourg-en-Bresse, ils ont passé une semaine à préparer les sélections régionales des WorldSkills, chacun avec ses raisons.

Motivé par la tenue des finales mondiales à Lyon, en 2023, le CFA du BTP de Bourg-en-Bresse a préparé une quinzaine de jeunes, pour les sélections régionales de l’édition 2021 des WorldSkills. Ces derniers se sont entraînés entre le 9 et le 13 mars, selon les disciplines (lire notre édition du 19 mars).

Adrien Traine, 15 ans, et Romain Cannonier, 16 ans, tous deux en CAP sanitaire, vont concourir en plomberie. Le premier s’est lancé dans la compétition sur les encouragements de son professeur, Florent Gilbert, qui le chapeaute pendant sa préparation. « Je fais mon apprentissage dans l’entreprise de mon père, les Etablissement Traina, à Lhuis. Mon professeur a jugé que c’était plus simple pour moi de participer au concours. Car je bénéficie d’un accès permanent à l’atelier et aux outils », explique-t-il.

Son camarade, lui, a été inscrit par son patron, Nicolas Servignat, à Ambérieu-en-Bugey. Une entreprise dans laquelle il est formé depuis 18 mois. « J’étais le seul apprenti suffisamment aguerri. Les autres viennent d’être embauchés. »

« Une expérience à vivre »

Elèves de deuxième année de BP maçonnerie, Mathis Bamale et Maxence Lebreton, de leur côté, se préparent aux épreuves en construction en béton armé. « Je voulais tenter le concours « Un des meilleurs apprentis de France », mais je n’ai pas pu pour une question de niveau de diplôme. Les épreuves sont réservées aux élèves de CAP, raconte Mathis. Alors, je tente les WorldSkills. » C’est lui qui a convaincu son binôme de l’accompagner. « C’est une expérience à vivre au moins une fois. Même si on ne fait pas de résultat, cela nous apportera toujours un plus », considère-t-il.

L’entraînement était organisé à une semaine des qualifications, qui devaient se dérouler les 18 et 19 mars. Mais, Covid-19 oblige, elles ont été reportées, sans qu’aucune date n’ait encore été arrêtée. Cela laisse encore un peu de temps aux jeunes pour se préparer. S’ils se qualifient au régional, ils pourront participer aux épreuves nationales, à l’automne 2020, et peut-être aux finales mondiales de l’édition 2021, à Shanghai.


Par Sébastien Jacquart

Une Eco de l'AinCet article vient compléter le papier paru dans le magazine ECO de l’Ain du 19 mars 2020, sur les préparatifs des sélections régionales des WorldSkills au CFA du BTP, à Bourg-en-Bressse. Pour retrouver l’intégralité des articles de notre hebdomadaire, mais aussi nos suppléments et hors-séries, c’est ICI et ICI.