L’aide de la Région en faveur de la fabrication additive s’élève à près de 6,3 millions d’euros auquel il convient d’ajouter près de 3 millions d’euros de fonds Feder pour un total de 9,3 millions, calcule le conseil régional. Celui-ci a en effet financé pour 3 millions, trois grands projets industriels répondants aux enjeux des filières du territoire : Le projet Fives Michelin Additive Solutions (FMAS), le projet Sofia et le projet de recherche amont par Sigma Clermont en cohérence avec le projet Sofia. Le consortium Initiative 3D, qui rassemble Viaméca, Plastipolis, le Cetim, le CTI IPC, Grenoble INP, l’Enise, l’EMSE, l’Insa de Lyon, Manutech USD, Sigma et IDPRO, est aussi soutenu par la Région.