Conjoncture : le chômage en Suisse reste au plus bas

Conjoncture : le chômage en Suisse reste au plus bas
Conjoncture : le chômage en Suisse reste au plus bas
4 (80%) 1 vote

Malgré le ralentissement de la croissance en France, la Suisse affiche toujours une bonne santé économique. De nouveaux chiffres montrent que le chômage se maintient à l’un des niveaux les plus faibles jamais enregistrés par le pays.

Fin octobre, le taux de chômage helvétique s’élevait à 2,4 %, selon de nouveaux chiffres publiés par le Secrétariat d’État à l’économie (Seco). Il est resté inchangé depuis le mois de mai, son niveau le plus bas depuis dix ans : « En l’état actuel, il sera assez difficile de descendre plus bas », a déclaré Peter Rosenstreich, chef des stratégies de marché auprès de Swissquote, à l’agence AWP. À la fin du mois dernier, 107 315 personnes étaient inscrites au chômage, soit 729 de plus que le mois précédent, cette faible variation n’ayant pas d’incidence sur les statistiques.

En rythme annuel, le taux de chômage a diminué de 20,4 %, avec 27 485 inscrits de moins qu’en octobre 2017. La situation des jeunes, entre 15 et 24 ans, s’est améliorée de manière significative. Le nombre d’inscrits a reculé de 4,8 % à 13 064 personnes. Dans le canton de Genève, le chômage se maintient également au même niveau, à 4,3 %. En comparaison annuelle (octobre 2017/octobre 2018), l’effectif des chômeurs diminue de 17,4 % et celui des demandeurs d’emploi recule de 5,7 % à Genève.

Des nuages à l’horizon ?

Des chiffres qui contrastent avec ceux enregistrés en France où la croissance économique ralentit. En septembre, la Banque de France a une nouvelle fois revu à la baisse ses prévisions de croissance du PIB à 1,6 %, pour 2018 comme pour 2019. L’Hexagone vient également d’enregistrer une hausse du nombre de demandeurs d’emploi, avec 0,5 % d’augmentation au troisième trimestre 2018, soit 16 300 personnes supplémentaires qui cherchent un travail dans le pays.

L’économie suisse a quant à elle connu une phase de croissance dynamique cette année grâce à la reprise de ses exportations, stimulées notamment par la forte croissance économique aux États-Unis. Cependant, le vent pourrait être en train de tourner. En octobre, l’administration fédérale des douanes a notamment fait état d’un recul de 2,9 % des exportations au troisième trimestre, en baisse pour la première fois depuis un an et demi.


Par Romain Fournier

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ

ARTICLES PREMIUM

Premium

Latest
Conjoncture : le chômage en Suisse reste au plus bas4 (80%) 1 vote Malgré le ralentissement de la croissance en France, la Suisse affiche toujours une bonne santé économique. De nouveaux chiffres montrent que le chômage se maintient à l’un des niveaux les plus faibles jamais enregistrés par le pays. Fin octobre, le taux de […]
This category can only be viewed by members.