Covid-19 – De nouvelles mesures prises en Haute-Savoie

par | 13 Oct 2020

Résistant mieux, jusque-là, que ses voisins rhonalpins, la Haute-Savoie est en train de voir sa situation sanitaire, face à la Covid-19, se dégrader. La préfecture vient donc de prendre de nouvelles mesures pour tenter de freiner la propagation du virus.

MISE A JOUR – 14/10/2020 : retrouvez les nouveaux éléments divulgués par la préfecture en rouge dans l’article.

Le 9 octobre, le préfet de Haute-Sa voie avait déjà prévenu : « La dégradation rapide, ces derniers jours, en Haute-Savoie, du taux d’incidence (nombre de cas de personnes infectées par la COVID-19 pour 100000 habitants) constitue une alerte sérieuse pour la situation sanitaire du département. Cette situation traduit clairement un net relâchement du respect des règles en vigueur et des bonnes pratiques concernant le port du masque et la mise en oeuvre des mesures barrières, lesquelles avaient jusqu’alors permis à notre département de maîtriser la progression du nombre de personnes infectées. »

Ca n’a visiblement pas suffi. Dans un nouveau communiqué (qui devrait être rapidement mis en ligne sur l’espace presse de son site web), la préfecture annonce l’instauration de nouvelles mesures à partir du mercredi 14 octobre.

« Face à la dégradation rapide et continue de la situation sanitaire, Alain Espinasse, préfet de la Haute-Savoie, a pris ce jour [mardi 13 octobre 2020] un arrêté préfectoral afin de freiner la propagation du virus dans le département », indique la préfecture, avant de détailler les nouvelles mesures.

Le masque était déjà obligatoire pour les plus de 11 ans dans tous les lieux clos recevant du public mais aussi lors des rassemblements, réunions ou activités « mettant en présence de manière simultanée plus de dix personnes sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public » ainsi que sur les marchés, brocantes et vides-greniers.


Le masque devient aussi obligatoire dans trois nouveaux contextes :

• dans un périmètre de 50 mètres aux abords des établissements scolaires et d’enseignement supérieur
• dans un périmètre de 50 mètres aux abords des gares (ferroviaires, routières et lacustres)
• dans les parcs de stationnement des centres commerciaux et hypermarchés et aux abords (50 mètres, toujours) de ces établissements
A chaque fois l’obligation ne s’impose qu’aux horaires de fonctionnement/d’ouverture des établissements concernés.

Le préfet devrait revenir plus en détail sur ces nouvelles mesures et sur les perspectives dans une conférence de presse programmée mercredi 14 octobre.


Le taux de 100/100 000 est dépassé

Cette nouvelle série de mesures intervient alors que les indicateurs se dégradent en Haute-Savoie. Entourée par des départements déjà classés en zone d’alerte sur la carte de notre confrère France Info se basant sur les critères gouvernementaux (Ain, Savoie mais aussi Isère et Rhône, sachant que les métropoles de Lyon et Grenoble sont maintenant en zones d’alerte maximale) la Haute-Savoie demeurait étonnamment en simple « zone de vigilance » sur la carte datée du 12 octobre 2020, alors que l’un des indicateurs enclenchant le basculement en « zone d’alerte », le taux d’incidence, était largement dépassé.

En effet, la Haute-Savoie affiche dorénavant un taux d’incidence de 100,3 nouveaux cas pour 100 000 habitants, selon les dernières statistiques mises en ligne par le gouvernement. C’est, certes, nettement moins que l’Ain (184,9), la Savoie (170,6) ou même que la moyenne nationale (166,1) mais c’est nettement au-dessus des 50/100 000 qui constituent, normalement, le seuil fatidique pour un classement en zone d’alerte. Il y a donc fort à parier que « le 74 » passe lui aussi en alerte à très courte échéance.


Les indicateurs au 12 octobre 2020 dans l’Ain et en Savoie Mont Blanc

Ain
Taux d’occupation des lits en réanimation: 32.6 (orange)
Taux d’incidence: 184.9 (rouge)
R – Nombre de reproduction effectif: 1.3 (orange)
Taux de positivité des tests RT-PCR: 14.7 (rouge)

Savoie
Taux d’occupation des lits en réanimation: 32.6 (orange)
Taux d’incidence: 170.6 (rouge)
R – Nombre de reproduction effectif: 1.3 (orange)
Taux de positivité des tests RT-PCR: 12.1 (rouge)

Haute-Savoie
Taux d’occupation des lits en réanimation: 32.6 (orange)
Taux d’incidence: 100.3 (rouge)
R – Nombre de reproduction effectif: 1.3 (orange)
Taux de positivité des tests RT-PCR: 9.3 (orange)

Moyenne nationale
Taux d’occupation des lits en réanimation: 28,4
Taux d’incidence: 166,1
R – Nombre de reproduction effectif: 1.21
Taux de positivité des tests RT-PCR: 11,8

En Haute-Savoie (Mise à jour – 14/10/2020)
Selon les derniers éléments communiqués le 14 octobre 2020 par la préfecture de Haute-Savoie Le taux d’incidence dans les département est est de 106,5 pour 100 000 habitants et le taux de positivité s’établit à 9,7%. Pour rappel, le seuil d’alerte est fixé à 50 pour 100 000 habitants.
Les personnes les plus touchées sont les 20-29 ans et les 40-49 ans.
Le taux d’incidence dans la région Auvergne-Rhône-Alpes est de 244 pour 100 000 habitants, contre 176 au niveau national et le taux de positivité est de 14,8 % contre 12 % au niveau national.



Illustration haut d’article :

cromaconceptovisual de Pixabay


A lire aussi :

Découvrez également :

La reprise se confirme dans l’industrie

La 8e vague de résultats de l’Observatoire de la santé des entreprises de Mont-Blanc Industries montre que les niveaux d’activité continuent de s’améliorer. Mis en place en mars 2020 par Mont-Blanc Industries,  en partenariat avec le cabinet Infusion, la Fondation de l’Université Savoie...

Votre magazine SPORT BUSINESS 01 saison 2020-2021

100% en ligne, feuilletez votre hors-série annuel SPORT BUSINESS 01 saison 2020-2021 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf (nécessite un compte Calaméo gratuit), l'imprimer, mais aussi rechercher...

Un retour à l’emploi mieux guidé

Pour accompagner la reprise des salariés après une longue absence, Medef Auvergne Rhône-Alpes, Direccte et Agefiph ont édité le guide du maintien dans l’emploi. Le 11e baromètre de l’absentéisme et de l’engagement réalisé par Ayming indique que les arrêts de travail “longue durée” ont aug­menté de...

Le monde caché des mandataires de la CPAM

Créée en 1945, la CPAM a déjà 75 ans. Un âge qu’elle a pu atteindre notamment grâce à des personnes dévouées : les représentants des organisations syndicales et patronales. La Caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM) célèbre cette année ses 75 ans. L’occasion de se pencher sur les arcanes de l’institution, plus précisément sur les mandataires oeuvrant […]

Relance : l’appel des chambres consulaires de l’Ain

À l'occasion de l'AG de l'Association des maires de l'Ain, Vincent Gaud, Patrice Fontenat et Michel Joux ont fait le point sur les possibilités d'intervention des collectivités. Inquiets des conséquences de la crise sanitaire sur l'emploi, les maires de l'Ain, réunis en assemblée générale vendredi...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

2.50€ pour 24h
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS