ECO : une nouvelle maquette du magazine, un nouvel élan

par | 2 Avr 2021

Nos fidèles lecteurs l’ont remarqué dès qu’ils ont reçu leur hebdomadaire préféré : nous venons de changer de maquette. Il faut dire que la précédente avait fait son temps et datait, en gros, de la crise précédente… Il était temps de renouveler notre vocabulaire graphique.

Première évidence : vous tenez dans vos mains un journal un peu plus petit que la semaine dernière. Deux petits centimètres de moins, en largeur et hauteur, pour une prise en main améliorée et des envois postaux facilités. Seconde évidence : nous avons souhaité une mise en page plus aérée, et une place plus importante accordée aux photos. Il ne faut pas que ce soit au détriment de la valeur ajoutée de l’information, qui reste notre raison d’être, nous ne l’oublions pas.

Ce sera le cas en jouant sur les deux médias dont nous disposons : le digital, qui recevra quasiment systématiquement la première information — mais souvent payante, parce que, précisément, la valeur ajoutée se paie — et notre version imprimée. À nous d’inventer un dialogue intelligent entre ces deux médias au service de notre vocation : donner à nos lecteurs des clés de compréhension d’un environnement en mutation profonde et rapide.

Nous avons revu l’architecture de l’information. Juste après cet édito s’ouvre une première séquence des articles phares. Vous y retrouverez les anciens Zoom/ Événement et L’invité : l’enquête de la semaine, sur un sujet d’actualité ou un thème transversal ; et notre rencontre avec une personnalité. Et pour ouvrir cette séquence, nous proposons, en guise d’apéritif, une page Projecteur d’informations brèves, sorte de condensé de ce qu’il faut retenir de la semaine écoulée. Vient ensuite une séquence de pages Actualités plus rythmée qu’auparavant, sur l’actualité des entreprises et des collectivités de nos deux départements, de la Suisse voisine et de la région.

La suite du journal change moins : notre traditionnel Dossier puis notre séquence magazine, Inspiration… parce qu’il s’agit de parler culture mais aussi sport. Une séquence qui, par parenthèse, est maltraitée ces dernières semaines faute de spectacles à annoncer, d’expositions à admirer ou de compétitions à couvrir… Viennent ensuite les annonces légales. Et la dernière page d’informations journalistiques se trouve en face de la troisième de couverture, avec soit la photo de la semaine, soit une nouvelle rubrique d’agenda… un peu compliquée à mettre en oeuvre en cette période où le virus bouscule tous les calendriers !

« NOTRE VOCATION : DONNER À NOS LECTEURS DES CLÉS DE COMPRÉHENSION D’UN ENVIRONNEMENT EN MUTATION PROFONDE ET RAPIDE. »

Le chantier de cette nouvelle maquette a été lancé il y a près de deux ans par Alain Veyret. Mis en sommeil par la pandémie il y a un an, il aboutit aujourd’hui grâce à la mobilisation de toutes les équipes, des services administratifs aux abonnements en passant bien sûr par la PAO, en première ligne pour les principaux choix graphiques ; le service commercial ; et la rédaction, qui fixe les choix éditoriaux et à qui il incombe maintenant de changer toutes ses habitudes…



Philippe Claret,
Rédacteur en chef


Donnez-nous votre avis en commentaire ci-dessous !

2 Commentaires

  1. Blanchard Eric

    En tout cas, juste sur la couverture, on est quand même plus proche du lifting léger que d’une nouvelle maquette… à quand un vrai renouvellement ??

    Réponse
  2. P.Charbonnel@ecosavoie.fr

    En effet de nombreux codes graphique ont été conservés, la mode se démode, le style jamais 😉
    Le meilleur reste à venir !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

La renaissance du château de Tresserve

À Tresserve, Nicolas Tournier ressuscite ce château abandonné au bord du lac, pour en faire un lieu événementiel. L’hôtelier n’a pas hésité longtemps lorsqu’il a fallu acheter aux enchères le château de Bonport-Tresserve en 2013, pour la somme de...

LIRE LA SUITE

En Haute-Savoie, une première école pour les alpagistes

Les futurs alpagistes disposent désormais de leur propre école, située à 1 650 mètres d'altitude dans le massif des Aravis, en Haute-Savoie. Le concept existait déjà chez nos voisins suisses et italiens. La France possède désormais sa première école destinée aux...

LIRE LA SUITE

Mobilité : le Léman Express monte en cadence

Lancé en décembre 2019, le Léman Express prend peu à peu ses marques alors que la pandémie a perturbé sa mise en place. Pour autant les chiffres de fréquentation ont progressé au fil des mois pour inscrire le train transfrontalier comme une alternative à la voiture...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS

Pin It on Pinterest